Séjour en Italie : Arrivederci Toscana

Carmen et Alain nous livre le dernier épisode de cette aventure italienne. Sans trahir le texte qui suit, nous pouvons vous révéler qu’ils ont adoré leur séjour en Toscane. En selle pour les derniers coups de pédales…

Casole d’Elsa au couchant

 Étape 7 –  dernière étape

Pas de chance, la météo n’aura pas été des plus favorables durant cette semaine. A la faveur du soleil du dernier jour nous aurons pu cependant apprécier la lumière toscane d’une infinie douceur. Il est l’heure de préparer les bagages, de démonter les roues du vélo pour le transport et de faire les adieux. Je monterai une dernière fois au petit bourg de Casole d’Elsa.

Casole d’Elsa sur son promontoire

Pour ne pas déroger à la règle locale, voici un joli bourg, protégé par des remparts et érigé sur un coteau. La côte qui mène au village avant de rejoindre notre hébergement fait 15% avec un petit passage (tout petit) à 19%. Nous redouterons cette ascension au retour de nos randonnées. Heureusement la descente qui s’ensuit jusqu’à notre lieu du séjour arrive à point nommé.

Il fait bon se promener dans les rues du village où bat le tempo de l’Italie. Les gens, assis sur des bancs, discutent quand vient la fin de l’après-midi. Le temps s’arrête, on nous sourit et on échange volontiers quelques mots.

Je suis surprise de voir à quel point l’art est partout. Dans la rue principale, deux peintres ont un atelier où elles exposent. Des sculptures se cachent parfois dans des endroits insolites mais sont mises en évidence la plupart du temps. Devant la mairie, trône l’une d’elles, imposante. Elle représente l’Univers, nous commentera l’édile du village.

Monsieur le Maire de Casole

L’incontournable « Gelateria » sera prise d’assaut aux premiers rayons de soleil. Dans la « Bottega », petite épicerie du coin, nous trouvons les produits locaux. Le bistrot où nous nous attardons autour d’un verre, possède une voûte en briques de toute beauté.

Glacier à San Gimignano, samedi

C’est ici que je viendrai tous les soirs écouter la musique de cette belle langue italienne parce que le voyage c’est avant tout sentir vibrer l’âme d’un pays.

Carmen apporte tous ses remerciements à :

  • Alain Lamy pour son élégante sportivité, son organisation, ses photos.
  • Dom, Claude et Jean-Louis mes colocataires jurassiens toujours de bonne humeur
  • mes pilotes, Philippe et Philippe ainsi qu’à tous les membres du club de Serviès, bien sympathiques
  • tous les cyclos présents à ce séjour

Arrivederci Toscana ! Arrivederci a tutti e tutte !

Texte : Carmen Burgos – Photos : Carmen Burgos et Alain Lamy
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.