SEDD : Pourquoi avoir son gobelet sur les ravitos ?

Durant la Semaine européenne du développement durable, nous venons vous présenter des initiatives de la Fédération française de cyclotourisme en matière de développement durable.

Sur les randonnées, il existe une liste de matériel obligatoire : le casque, les gants, les lunettes et le matériel nécessaire à la réparation. Mais dans un soucis, d’écologie et de limitation des déchets, la Fédération française de cyclotourisme souhaiterait y intégrer un gobelet réutilisable.
Cette mise en place existe depuis de nombreuses années sur les trails (course à pied se déroulant dans la nature) et rapidement les concurrents ont pris l’habitude de ce mode de fonctionnement et présentent spontanément leurs « écuelles » sur les ravitaillements.

Si cela est possible pour les coureurs, pourquoi cela ne le serait pas pour les cyclistes ? Cette mesure fut imaginée à la base pour les vététistes mais pourquoi ne pas la généraliser à la route ?

Pourquoi supprimer les gobelets jetables ?

  • Recyclage économique du PET difficile.
  • Jeter au moins 8 000 gobelets pour une manifestation de 1 000 personnes remplit les poubelles, il faut réduire les déchets.
  • La vaisselle jetable sera interdite en 2020, alors anticipons.

Quels gobelets réutilisables ?

Le gobelets Polypropylène semble les modèles les plus adéquates car ils sont réutilisables à l’infini et il est recyclage à 100 % en fin de vie.

Les avantages du Polypropylène ?

  • Inodore, chimiquement inerte et stérilisable, il permet tous les contacts alimentaires.
  • Il forme des objets indéchirables, très résistants à l’usure et à la flexion, pouvant être lavés jusqu’à 200 fois, réutilisables longtemps.
  • 100 % recyclable par broyage en fin de vie, il est utilisé dans la fabrication de matériaux pour le BTP.
  • Il induit chez l’utilisateur les bons réflexes pour devenir un acteur du développement durable en réduisant considérablement la quantité de déchets.
  • Le gobelet recyclable, la meilleure solution pour des événements éco-responsables.
  • Impact environnemental diminué, plaisir de faire la fête augmentée.
  • Avoir toujours à l’esprit que « Le meilleur déchet est celui que l’on ne produira pas ! »

 

Texte : Gérard Fresser – Photo : DR
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.