De l’Audax, toujours de l’Audax en Occitanie 

Depuis plusieurs années, un brevet d’initiation Audax 100 km est proposé dans les départements de l’ancienne ligue des Pyrénées. Par le texte et par l’image, petit tour en Occitanie où deux nouveaux départements se sont associés à cette initiative. 

Pourquoi cette initiative ?


Pour casser l’image des pelotons qui découragent les moins rapides, pour donner confiance aux hésitants et les convaincre qu’en roulant à une allure raisonnable – 20 km/h – et régulière, chacun peut parcourir, facilement, 100 km dans une après-midi. Le département de l’Hérault, depuis longtemps adepte des brevets Audax et Aiglons pour les plus jeunes et le département de la Lozère nouveau converti se sont joints à eux, preuve de l’intérêt de ces brevets à allure contrôlée.  

Cette année, le très beau temps printanier a convaincu beaucoup de monde, le sourire, la bonne humeur en plus. Dans ce conditions, les capitaines de route n’ont eu aucun mal à mener leur tâche à bien. Même les plus pressés se sont pliés à la règle, se réjouissant « d’avoir travaillé leur équilibre » !   

L’Aveyron Audaxieux 


Samedi 30 mars 2019, c’est le club Vélo Tourisme St-Affricain (VTSA) qui avait pris en charge l’organisation du 100 km Audax. Les belles après-midi  des mois de février et de mars avaient permis à de nombreux cyclos de « s’affûter » et c’est sans la moindre appréhension quant à la distance à parcourir, que 27 cyclos se présentaient au départ. 

Une seule question pour ceux qui ne connaissaient pas le circuit : « Comment sera le vent ? » car sur la place du Gymnase 12 étoiles à St-Affrique le vent du Midi était également présent.  Température idéale avec le soleil, il y a aussi ce « marinas » mais on fera avec… si ce n’est que le vent dans le dos on ne le perçoit à peine, alors que de face… 

Le nombre de participants, pour des raisons de sécurité, a permis de faire deux groupes menés par des capitaines du club de St-Affrique.  

Un brevet réussi


Ce brevet s’est déroulé dans les meilleures conditions et sur le parcours, à l’abri du vent,  une bonne fouace aveyronnaise partagée entre cyclos  qu’on appellera : « le point de convivialité » a permis des échanges entre les différents clubs participants.  
À l’arrivée, avec quelques minutes (5 mn)  de retard sur l’horaire prévu, les novices heureux d’avoir fait leurs premiers 100 km, les baroudeurs plus ou moins fatigués mais tous marquaient leur contentement d’avoir participé. 

 

Affluence dans les Hautes-Pyrénées 


En ce samedi 30 mars, dans les Hautes-Pyrénées, les moins chevronnés devaient choisir entre l’Audax et …  l‘audace.  Pour la cinquième année consécutive, un brevet Audax 100 km dit « d’initiation » était programmé, en ce début de saison 2019, dans chacun des départements de la désormais grande région Occitanie.
Le comité départemental de cyclotourisme 65 n’a pas failli à sa tâche. Le parcours tracé et l’allure à respecter étaient conformes au cahier des charges, à savoir 100 km à faible dénivelé, et 20,5 km/heure de moyenne.  Quarante et un participants, dont quinze féminines, répartis en trois pelotons se sont donc « baladés » dans le nord du département, en Val d’Adour, au départ de Séméac, dans la proche banlieue de Tarbes.

Un point de ravitaillement avait été organisé à mi-parcours, sous la halle  de type baltard, à Maubourguet. Deux féminines du club de l’UAL Laloubère cyclotourisme avaient pris en charge le capitanat de route d’un groupe. Les cyclos d’Odos Route VTT, ex-club UFOLEP nouvellement affilié à la Fédération française de cyclotourisme, étaient venus en nombre. Tous les ingrédients étaient réunis pour garantir le succès de cette manifestation : une météo particulièrement clémente, une vue imprenable (au retour) sur la chaîne encore enneigée et déjà ensoleillée des Pyrénées, un état d’esprit « audax » parfaitement respecté. À l’arrivée, les témoignages de satisfaction récompensaient le club de Séméac Evasion, en charge de l’organisation générale.  

Le BRM 200


Le même jour, au même endroit de départ-arrivée, se déroulait un BRM 200 km, au profil particulièrement exigeant, sous la houlette du spécialiste local de la « longue distance », Jean-Pierre Lefranc. Quatre vingt six participants dont cinq féminines et deux tandems affichaient à leur retour la même mine rayonnante, malgré les traits tirés pour certains. Aucun incident n’était à déplorer. Tout le monde rentrait dans les délais. Rendez-vous a été pris pour l’Audax 2020, pour les uns, et en avril prochain pour poursuive la série des brevets qualificatifs au « Paris-Brest-Paris »à l’occasion le BRM 300, pour les autres.  

Le 100 km de « Los Pompilhats de Falguières » 


C’est dans les meilleures conditions climatiques possibles que s’est déroulé, le samedi après-midi 30 mars 2019, l’édition tarn-et-garonnaise du brevet Audax de 100 kilomètres, pris en charge cette année par le club « Los Pompilhats de Falguières ». Ce sont 73 participants, représentant onze clubs du département, qui ont écouté les consignes de route du responsable départemental Francis Touzeau, avant de s’élancer, répartis en trois groupes, sur les chemins de Falguières, Villemade, Loubéjac, Lamothe-Capdeville, puis en direction de Caussade, jusqu’à la pause-ravitaillement organisée par le club organisateur dans le coquet village de Cayriech. Le retour, par Septfonds,  Montricoux, Nègrepelisse et Albias, fut facilité par un sensible vent d’autan favorable.
Au terme des 101 kilomètres réglementaires parcourus sans incident notoire, tous les participants se retrouvèrent pour un vin d’honneur convivial, où chacun exprima sa satisfaction et promit d’être présent lors de la prochaine édition. 

 

Texte : Georges Golse , Vélo Tourisme St-Affricain, Jean-Jacques Cassou , Gérard Azan – Photos : Les clubs organisateurs 
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.