Recycling Trip à Buenos Aires en Argentine

Florian Danielo, lauréat de la bourse « Jeune voyageur international à vélo » explore le monde dans le but d’y effectuer une collecte de déchets. Nous le retrouvons à Buenos Aires, en Argentine.

La dernière fois que nous avions pris des nouvelles de Florian, il était au Cap Vert. Nous retrouvons en Argentine ou il poursuit son tour du monde dans le but de sensibiliser la population sur la récolte et le recyclage des déchets. Il a rendu visite à une ONG locale.

Visite de l’ ONG Eco House


Lors de mon passage dans la ville de Buenos Aires, en Argentine, j’ai eu l’opportunité de rencontrer le président de l’ONG Eco House, de rencontrer ses membres et visiter les locaux.

 

La gestion du recyclage dans la ville

En chiffres : Buenos Aires, c’est6 tonnes de déchets générés par jours pour environ 3 millions d’habitants.
80% de ces déchets terminent dans les « Rellenos Sanitarios », (des centres d’enfouissement ou des décharges à ciel ouvert)

Parmi ces déchets : 40 % d’entre-eux pourrait être recyclés
                                     40 % sont des déchets restants sont en réalités des déchets alimentaires (l’un des objectifs d’Eco House est d’éduquer pour réduire ces quantités).

Les organisations officielles (gouvernement et centres de recyclages) estiment à seulement 18 % la part de déchets recyclés mais ce sont des coopératives privées qui récupèrent et trient les recyclables.

Comment fonctionnent les coopératives ?


Les coopératives ont pour rôle la gestion de la récupération des matériaux recyclables dans les rues (poubelles vertes ou « points verts » = poubelles de recyclage).

Chaque coopérative gèrent des secteurs de la ville avec de nombreuses personnes appelées des « Recuperadores ». Ils ont pour mission de récupérer ces déchets recyclables.
Certains appelé les « Cartoneros » ont la particularité de collecter seulement les cartons. Selon les coopératives, soit elles procèdent elles-mêmes au tri des déchets, soit elles les livrent aux centres de tri de la ville.
Ici à Buenos Aires, toutes les matières recyclables sont prises en charge (plastiques 1 à 5, cartons, verres, aluminium et polystyrène). Malheureusement, cette gestion des déchets recyclables n’existe que dans la province de la capitale pour le moment.

À suivre…

Pour suivre le périple de Florian, rendez-vous sur son site Internet où vous pouvez avoir des informations récentes et grâce à la balise GPS le suivre à la trace : www.recyclingtrip.com/

Texte : Florian Danielo – Photos : Florian Danielo – Recycling Trip
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.