Choisir ses pneus VTT

L’hiver est proche et avec lui les sentiers et pistes boueuses seront bientôt sous nos roues. Ces conditions hivernales peuvent considérablement modifier la conduite de nos VTT. Voici donc le moment venu de se pencher attentivement sur le choix de nos pneus.

Un pneu VTT doit assurer plusieurs missions que l’on peut résumer par les cinq points suivants : Adhérence – Motricité – Guidage – Freinage – Sécurité et confort. Des critères combinables. D’autre part, il faudra distinguer la roue avant qui sert à guider le vélo, et la roue arrière qui sert à transmettre la motricité.
Si les quatre premiers critères sont du domaine mécanique, ne perdons surtout pas de vue que les pneumatiques sont les seuls points de contact entre le vélo et le terrain et que le critère sécurité est donc extrêmement important.

Roue avant


Afin de maintenir l’adhérence et d’assurer votre sécurité en fonction des angles de braquage et d’inclinaison, il est important d’utiliser un pneumatique qui présente une organisation des crampons sur la totalité de la périphérie avec une prédominance des hauteurs de crampons situés sur les côtés, ceci afin d’éviter les dérapages en virage. La section du pneumatique sera choisie en fonction de la nature du terrain (accidenté, gras, ect.)

 

Roue arrière


 Il est  important de choisir un pneumatique qui présente une organisation des crampons plus centrée sur la surface de contact au sol pour une bonne adhérence et motricité.  Les hauteurs de crampons seront plus faibles et ils seront plus serrés pour limiter la résistance au sol.

Pneu arrière à crampons centraux moyennement prononcés pour une bonne transmission de la motricité.

La section du pneumatique sera choisie en fonction de la nature du terrain (large sur terrain accidenté et plus faible sur un terrain gras et humide). Sur des terrains très gras et très humides on peut utiliser des pneumatiques à faible section, inférieure à 2.00 pouces et avec de gros crampons peu serrés afin d’évacuer la boue qui a tendance à rester collée au pneumatique.

Pneus avant et arrière à crampons peu nombreux et très prononcés pour évacuer la boue sur les terrains très gras et collants.

À retenir


–  Un pneu avant présente une structure différente qu’un pneu arrière.
– Le coût des pneumatiques varie en fonction de leur fabrication et texture.
– Il est nécessaire de régulièrement vérifier ses pneus VTT. 

Texte et photos : Dominique Cabarbaye

Retrouvez l’article complet « Choisir ses pneus VTT » dans la revue Cyclotourisme n° 685 de décembre 2018.

Abonnez-vous à la revue Cyclotourisme 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.