Renouvellement Territoire Vélo pour Mulhouse

L’Alsace est une terre cyclable connue de nombreux cyclotouristes. Mulhouse est une des villes clés de ce territoire, au croisement de plusieurs Eurovéloroutes. Elle a d’ailleurs été labellisée « Ville Vélotouristique » pour la première fois en 2012. Renouvelée au niveau de l’intercommunalité en 2015, Mulhouse Alsace Agglomération redemande ce label en cette fin d’année 2018 !

Un territoire riche en itinéraires cyclables


Mulhouse est une ville clé du réseau des Eurovéloroutes. L’agglomération accueille :
– la Via Romea Francigena (EV5), qui relie Canterbury (Angleterre) à Brindisi (Italie) en passant par Douvres, Lille, Bruxelles, Mulhouse, les Alpes suisses et italiennes, Milan et Rome ;
– l’Eurovéloroute des Fleuves (EV6), qui relie la côté Atlantique depuis Saint-Nazaire à la mer Noire à Constanta (Roumanie) en longeant trois des plus grands fleuves européens, à savoir la Loire, le Rhin et le Danube ;
– la Véloroute du Rhin (EV15), qui suit le fleuve depuis sa source à Andermatt (Suisse) jusqu’à son embouchure à Rotterdam (Pays-Bas). Pour les plus sportifs et amateurs de cols, il est également possible de rejoindre les Vosges.

Des partenaires accueillants


La qualité de l’accueil des cyclistes sur l’agglomération mulhousienne est encouragé par la collectivité et son office de tourisme. En effet, une charte d’accueil est proposée aux hébergeurs, restaurateurs et sites de visite.
On y retrouve de nombreux critères habituels de l’accueil des cyclotouristes : accueil personnalisé de la clientèle cyclo, proposer des équipements et services adaptés (local fermé pour le vélo, horaires, repas, logistique bagage, …). Une trentaine de socio-professionnels du territoire se sont engagés dans la démarche. Enfin, l’OTC vient d’éditer une carte du centre-ville de Mulhouse purement destinée aux cyclotouristes. Dans cette carte, on retrouve les tracés des Eurovéloroutes, les points d’eau, les lieux de location de vélo courte ou longue durée, ainsi que les moyens de transport pour favoriser l’intermodalité.

Texte et photos : Fédération française de cyclotourisme
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.