Symposium du cyclotourisme, quelle fédération demain ?

Les 13 et 14 octobre s’est tenu à Bourges, le Symposium du cyclotourisme sur le thème de l’avenir numérique de notre Fédération dans les dix prochaines années : « de la FFCT à la smart fédé 3.0 » ?

La conférence du professeur Alain Loret, de la faculté de Rouen a permis d’enrichir les travaux en ateliers.

La réflexion

La Commission Nationale de Formation (CNF) a souhaité amener une réflexion sur le sport dans l’évolution de la société. Le sport en général et le cyclotourisme en particulier. Qui pratique ? Quand ? Comment ? Avec quels « outils », quels « instruments » ? Le choix d’un intervenant extérieur chargé de nous apporter des éléments de réflexion s’est porté sur le professeur Alain Loret dont les travaux traitent ce sujet depuis des années

Il est évident pour tous que le numérique occupe une place grandissante dans notre société et notre quotidien. Ne pas s’y intéresser, ne pas s’adapter, ne pas s’engager dans le numérique serait laisser dériver notre Fédération vers une mort certaine dans les années à venir.

Les actions menées

Le résultat de ces journées est allé bien au-delà de ce qu’espérait Claude Robillard et les membres de la Commission nationale formation (CNF). Les présents – quatre-vingt acteurs de la formation, des élus nationaux et régionaux – ont beaucoup planché dans les six ateliers mis en place après la conférence. Ils ont lancé de multiples pistes, de nombreuses propositions qui pourraient placer notre Fédération dans les meilleures conditions pour apprivoiser le numérique. Et, pourquoi pas, faire que notre Fédération devienne la première Fédération numérique de France.

Le Comité directeur est favorable à une étude de faisabilité expérimentale, tournée vers la transition numérique. Au siège, notre équipe « communication numérique » travaille déjà sur ce terrain et est prête à aller plus loin. La présidente, Martine Cano, l’a déclaré dans son introduction : « Tout ce qui est nouveau suscite un mélange de curiosité et de crainte. »

Alors, osons !

Texte et photos : Georges Golse
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.