Semaine fédérale 2018 : Cap sur les Vosges du nord

Les 7 et 8 août, les cyclotouristes étaient dans les Vosges granitiques pour cette Semaine fédérale. Un parcours dans les Vosges du nord avec leurs roches de grés rose. Ils ont d’abord rejoint le point d’accueil de Padoux, et sont arrivés ensuite à Rambervillers où coule la petite rivière La Mortagne. Ils ont pu visiter de nombreux monuments comme l’hôtel de ville, la tour de l’ancienne porterie du château épiscopal, la tour d’Anglemein, l’église sainte Libaire et par un petit détour hors circuit ils ont pu voir le château des Capucins.

Richesses architecturales le long des chemins


Ceux qui avaient envie d’aller plus loin ont continué par le col de la Chipotte et sa nécropole nationale de 1914-1918. Ils ont ensuite pu rejoindre Raon l’Étape et ses douze fontaines du XIXe siècle. Juste avant ils sont passés près de la papeterie dont naguère ils ont certainement écrit sur son papier au quadrillage violet.

En continuant, une autre abbaye, celle de Moyenmoutier fondée au XIIe siècle et son église du XVIIIe siècle, chef d’œuvre d’art baroque au bord du Rabodeau dont le site est mis en valeur ces dernières années après démolition d’une usine attenante.

Les kilomètres passant, arrivés à Saint-Dié-des-Vosges, chef- lieu de la Déodatie avec sa cathédrale en grès rouge et son cloitre, l’usine Le Corbusier, la Tour de la Liberté, la statue de Jules Ferry. Devant la cathédrale, une carte stylisée du nouveau monde est intégrée au dallage de la place. Par le col des Raids, les cyclotouristes sont ensuite allés à l’abbaye de Senones avec ses bâtiments abbatiaux et ses demeures princières, témoins du passé prestigieux de la principauté de Salm.

Après toutes ces visites, une dernière avec l’abbaye, Notre-Dame d’Autrey fondée au XIIe siècle. Mais avant, c’était le dernier col de la semaine, le col de Mon Repos, bien placé avant un futur repos après cette 80e Semaine fédérale !

Sur la fin avant  de passer à La Baffe sans en prendre une, les cyclotouristes ont pu admirer le château de Girecourt sur Durbion.  Entouré de douves, il s’agit domaine privé récemment restauré.

Sans oublier les découvertes et points d’intérêt


Tout au long de la semaine, les Cyclodécouvertes® ont connu un certains succès avec chaque jour des visites guidées. Une soixantaine de personnes ont pu visiter six secteurs des Vosges.

En plus des petites routes bucoliques soigneusement étudiés par leurs accompagnateurs, les cyclotouristes ont visité de nombreux points d’intérêt. Parmi eux, le fort d’Uxegney, le cimetière américain du Quéquement, le centre de Rambervillers avec le château des Capucins. Ils ont également pu visiter le musée dédié à la comédienne de la Belle Époque, Eve Lavallière.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais en lisant ces lignes les participants se souviendront surement des autres points. Comme le passage à Moscou, Jérusalem et Jéricho le 7 août.

Une innovation cette année, après certaines visites, les cyclotouristes ont reçu un petit cadeau souvenir.

 

Texte : Bertrand Houillon 
Photos : COSFIC Épinal
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.