Trait d’Union 2018 : Le vent de la Beauce

Ce dimanche entre Chartres et Orléans, à travers la Beauce, ne fut pas de tout repos. En cause, le vent violent. Les jeunes ont néanmoins gardé le sourire sous un beau soleil.

Les flèches et tours des cathédrales de Chartres et Orléans furent les points les plus élevés de l’étape du jour. Entre : des champs de blés fraîchement moissonnés. Aucun obstacle pour freiner les rafales. Qu’à cela ne tienne, les trente jeunes ont vaillamment relevé le défi et sont parvenus à l’Auberge de Jeunesse du chef-lieu du Loiret où les attendait une délégation d’Orléans Cyclo Touriste qui leur a offert des rafraîchissements bien appréciés. Les clubs de cyclotourisme se mobilisent pour l’événement.

Le Trait d’union ne passe pas inaperçu

Quant au « grand public », il ne manque pas de questionner : «  D’où venez-vous ? Où allez-vous ? Quel âge avez-vous ?… ». Réponse. Le Trait d’Union accueille des jeunes garçons et filles de 10 à 17 ans qui arrivent de différentes  régions : Grand Est –dont 8 jeunes du club Lorrain Cyclo Team Avenir, Auvergne Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Ile de France, Hauts de France, Nouvelle Aquitaine, Provence Alpes Côte d’Azur. 6 jeunes sur 10 ont déjà plusieurs TU à leur actif ; les petits frères suivent les grands frères et  pour les autres, le bouche à oreille a fait le reste.

Les routes du département du Loiret nous accueilleront encore pour cette journée de lundi qui s’achèvera à Sainte Geneviève des Bois.  

Texte et photos : Georges Golse

Rejoignez-nous sur Facebook

La page Facebook dédiée 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.