Bienvenus dans un monde de passionnés

Il y a quelques jours de cela, nous vous annoncions l’événement du Concours de Machines où de nombreux constructeurs présentent leurs réalisations et les exploitent en conditions réelles sur un parcours très exigeant pour les montures comme pour les pilotes. Cette année, le départ fut une nouvelle fois donné pour un fantastique raid de 150 km au total avec, pour couronner le tout, une nuit en bivouac dans la forêt de Grésigne. Le Concours de machines 2018 à Bruniquel, c’était nickel!
Texte : Carmen Burgos et Philippe Palleron Photos : Carmen Burgos et Georges Golse

L’arrivée des concurrents attendue du public
Hier, le site a été investi par les amoureux du vélo de voyage qui n’ont pas hésité à arpenter les ruelles pentues de Bruniquel. Le clou de la journée aura été, bien sûr, l’attente de l’arrivée de tous les concurrents. Les derniers ont franchi l’entrée du village en groupe solidaire, heureux de leur périple et acclamés par la foule vers 17 h. Puis les machines ont été exposées et les pilotes et constructeurs se sont prêtés gentiment au dialogue avec le public. Les questions étaient nombreuses et chacun sera reparti avec des idées d’équipement pour son prochain voyage.


Une ambiance décontractée et festive
La journée s’est clôturée par un repas confectionné par Stéphane et Gilbert, cuisiniers émérites qui se sont attachés à concocter un repas à base de produits locaux et naturels. On a pu déguster le dîner dans la salle du château puis assister ensuite à un concert qui s’est prolongé tard dans la nuit.

Aujourd’hui les résultats ont été annoncés mais suspens, ce sera l’objet d’un prochain article de Cyclotourisme Mag!

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.