Entretenir son vélo pour l’hiver : quels pneus choisir ?

Pour la troisième étape de notre dossier « Entretenir son vélo en hiver », nous vous proposons de vous intéresser aux  pneus qui sont soumis à rude épreuve en période hivernale. Que l’on soit en route ou en VTT, vos pneus méritent une attention particulière pour rouler en toute sérénité !

Les routes sont souvent très humides et glissantes en période hivernale. Il est donc important d’augmenter l’adhérence de vos pneus soit en choisissant des modèles « rainurés » censés faciliter le dégagement de l’eau et optimiser le contact au sol. Pensez à baisser légèrement la pression de vos pneumatiques pour gagner en motricité. Par contre, ne descendez pas trop bas en pression car vous risquerez de pincer votre chambre à air dans les nids de poule cachés par les feuilles qui jonchent le bitume.

À cause du sablage des routes, les crevaisons en hiver sont plus fréquentes qu’en période estivale. De petits morceaux de silex sont souvent présents dans ce traitement des routes occasionnant des « perçages » sur la bande de roulement de vos pneus. Rien de pire que de réparer une crevaison par grand froid ou lorsque vos pneus sont trempés ! Ils existent bon nombre de pneus route chez plusieurs marques réputées (Michelin, Continental…) possédant un renfort moulé dans la carcasse du pneu. Si vous ne souhaitez pas changer vos pneus habituels, des renforts « indépendants » peuvent être montés entre le pneu et la chambre à air. Ces renforts se présentent quasiment sous la même forme que des fonds de jantes mais nécessitent une attention particulière lors du montage: il est indispensable de les installer uniformément au milieu de la bande roulement à l’intérieur du pneu pour ne pas gêner l’installation de la chambre à air. 

Sur les chemins, vos VTT devront également être équipés d’une monte de pneus adaptés aux conditions boueuses et glissantes. Certains misent sur une deuxième paire de roue pour éviter les montages/démontages des pneus été vers ceux d’hiver et inversement. Mais quels sont les avantages d’un pneu boue VTT ? Le principal est que vos crampons sont bien plus « incisifs » sur des pneus boue que sur des pneus traditionnels. Lors du roulage sur sols meubles et humides, ces crampons viennent chercher l’adhérence en dessous de la couche molle du sol donc augmenter l’accroche frontale comme latérale. Un pneu boue possédera aussi un espace bien spécifique entre les crampons afin de ne pas stocker la boue et donc garantir une adhérence plus importante en toutes conditions et sur tout type de sol. Bien entendu, les pneus boue sont souvent plus lourds que des pneus polyvalents du fait de la taille des crampons et de la bande de roulement souvent très renforcée. 

Pour ceux qui possèdent des pneus Tubeless, en route comme en VTT, attention de ne pas stationner votre vélo trop longtemps à l’extérieur par grand froid, le produit préventif contenant de l’eau risquerait de geler et de perdre son effet. Pour isoler vos flancs de pneu des amas de boue ou autres résidus du sol, nous conseillons l’application de silicone après un sérieux lavage et un complet séchage.

Texte : Philippe Palleron – Photo : Marques


 

 

 

 Retrouvez  le mois prochain, la suite de notre dossier avec le thème « Optimiser sa transmission en hiver ».

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.