À Vélo… Tout simplement

Dimanche 23 août. Nous retrouvons Susan, Brice, les chats et nos vélos. Les « vacances » sont finies. Nous venons de passer trois superbes semaines avec la famille. Le 1er août, nous nous asseyons derrière le volant d’une berline sept places, boite automatique, direction San Francisco. Le 2 août, nous récupérons la famille à l’aéroport et commençons notre road trip qui va consister à visiter l’ouest des États-Unis. Vingt-septième épisode  *À suivre

San Francisco. La ville, qui a vu naître le mouvement hippie, est reliée au continent par le Golden Bridge. Ce pont qui s’élance au-dessus du Pacifique à plus de soixante-cinq mètres de haut. Les Otaries de Fisherman’s Wharf, le quartier Chinois, Russian Hill, les façades de Victoria Street rendent définitivement cette ville peu ordinaire.

Le parc national du Yosemite. Des falaises de granit de plus de mille mètres, des cascades parmi les plus hautes du monde (un peu sèches en cette période caniculaire), des séquoias géants de plusieurs dizaines de mètres. Tout cela dans un cadre majestueux.

La vallée de la mort.  Sûrement l’un des endroits les plus chauds, 49 °C à l’extérieur. Nous apprécions la voiture climatisée. Nous nous rendons compte que la traversée en vélo aurait été difficile… Entre deux chaînes des plus hautes montagnes de Californie, se trouve le point le plus bas d’Amérique (en-dessous du niveau de la mer). Un salar, des dunes de sable immenses, des points de vues magnifiques.

Las Vegas. Surprenante ville surgissant du désert un peu comme un mirage. C’est la capitale du divertissement. C’est le fast, le paraître, la course à la démesure. On y retrouve New York, Paris, Venise, Le Caire… Des cascades, des golfs… Le but du jeu… étant d’attirer les joueurs dans ses murs. Peu importe l’impact sur l’environnement. Pour nous, le spectacle des Ferrari et autres Lamborghini devant le Bellagio, les prouesses architecturales, les animations de rues, occuperont notre séjour.

Le parc national de Bryce Canyon. Les délicates tourelles de roche colorée sculptées par l’érosion. On se demande comment la nature a réalisé un tel spectacle. Travail d’érosion de l’eau, du gel sur des millions d’années pour que nous puissions admirer les cheminées de fées, les arches….

Le parc national de Zion.  Les parois de Grès d’une hauteur vertigineuse nous accueillent. Ballade aquatique le long (ou dans) la Virgin River. Pour se sentir minuscule au fond de ce canyon dominé par des dômes aux magnifiques couleurs orangées. Un bon souvenir pour nos plantes de pieds.

Monument Valley. Territoire des Navajos, propriétaires des lieux. Le monde entier connaît ses paysages où sont tournés de nombreux films de cow-boys. Immenses étendues désertiques d’où sortent d’énormes monolithes aux formes pouvant faire penser, suivant l’imagination de chacun, à un chameau, un éléphant….

Le lac Powell. Une étape pour se rafraîchir après les visites.

Grand Canyon. C’est sûrement le parc le plus connu. Et au milieu, coule une rivière… Le Colorado qui depuis des millions d’année creuse ce fabuleux canyon de quatre-cent-cinquante kilomètres de long d’une largeur de cinq à trente kilomètres et d’une profondeur entre 1 300 et 2 000 mètres. Un rêve le descendre en raft.

La route 66. Route mythique. La mère des routes. Les carcasses de vieilles autos, les motels, l’ambiance 50th, obligatoire pour un road trip.

San Diego. À la frontière du Mexique cette ville offre un magnifique zoo et des plages permettant de se jeter dans les rouleaux…

Los Angeles. La cité des Anges (Beverly Hills, Rodéo drive, Sunset Boulevard). Hollywood, le Chinese Theater, les empreintes des stars. Les sosies arpentant les rues pour une photo et quelques dollars.
N’oublions pas les célèbres plages de la côte Pacifique : Santa Monica, Venice… ou se pavanent Mr. Muscles, Mrs Silicone et… nous.
Los Angeles, c’est aussi la fin des vacances en famille. Un petit pincement au cœur. Nous avons apprécié les retrouvailles malgré un rythme soutenu et différent de ce que nous vivons depuis seize mois.
Merci de nous avoir supporté.

 

À suivre * Ce sont leurs paroles et photos que vous retrouvez tout au long des reportages.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.