Nancy-Karlsruhe en draisienne

En 2015, une équipe de sept vélocipédistes avaient commémoré le 150e anniversaire du tout premier voyage à vélo au monde, celui des frères Olivier en 1865 entre Paris et Avignon.  En 2017, à l’occasion des 200 ans de la draisienne, ce sont quinze participants qui ont souhaités rendre hommage au baron Drais en effectuant un voyage entre Nancy et Karlsruhe. 

Le voyage en draisienne des frères Olivier en 1865 afin de relier Paris à Avigon  fut une formidable aventure reste une référence pour les historiens du cycle notamment. Mais d’autres avant eux avaient tenté l’aventure sur deux roues et utilisé la draisienne pour un long voyage comme cet anglais qui a dit-on parcouru 800 km pour relier Londres au nord de l’Écosse. Ou simplement comme objet utilitaire à l’image de ce Lorrain, le célèbre docteur Marchal né en 1809 à Lorquin près de Sarrebourg. Ce brave docteur assura ses consultations en draisienne jusque dans les années 1860…

1817-2017
Deux cent ans que la draisienne a vu le jour. Nous ne pouvions ignorer cet anniversaire et ce voyage de Nancy à Karlsruhe sur des reproductions de draisienne fût l’occasion pour les quinze participants de rendre un hommage vibrant au baron Drais, ce génial inventeur qui a ouvert la voie à tous les pionniers qui nous donnèrent plus tard la « reine » bicyclette en lui ajoutant des pédales tout d’abord puis en la faisant évoluer pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui, cette bicyclette que nous aimons tant et qui nous donne tant de plaisir.
Cet objet si banal de nos jours n’est pourtant parti que d’une simple idée mais une idée de génie, relier deux roues pour porter le poids d’un homme…Alors, merci M. Drais

 Retrouvez le récit complet de cette belle aventure sur notre site www.velocipedistes.com

Texte : Alain Cuvier
Photo : Pascale Guasconi

Article à consulter également : 200 ans de la draisienne

 

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.