Vivons Vélo : La montagne à vélo, ça vous gagne !

Routes en vallées, cols, pistes à dévaler, chemins et sentiers aménagés… La montagne en été se découvre aussi en roulant !

En mode contemplatif ou sportif, le vélo en montagne est une activité à faire notamment en vacances. De nombreuses Voies vertes et itinéraires s’offrent à vous. Idéal, pour découvrir ou redécouvrir de magnifiques paysages, des vues à couper le souffle… Faites le plein d’images et de sensations ! Ce n’est pas un hasard si la montagne est l’une des premières destinations des français en été.

Il y en a pour toute la famille !
Balades à bicyclette ponctuées de découvertes culturelles, randonnées familiales ou sorties plus sportives, il existe des boucles et des parcours de tout niveau. Les remontées mécaniques des stations s’ouvrent même aux amateurs de descente et de freeride, deux disciplines très tendance.
Que vous soyez un rouleur, un sprinter ou un grimpeur, lancez-vous à l’assaut des cols et des montées de légende du Tour de France comme le col du Galibier, de l’Izoard, du Tourmalet, le mont Ventoux, etc.

Allez-y en douceur…
Pédaler en montagne demande un minimum de condition physique. Vous quittez le plancher des vaches. Le parcours n’est pas plat de bout en bout avec de grandes lignes droites. Un cycliste non entraîné peut s’essouffler rapidement, avoir les jambes qui se tétanisent ou encore des crampes. Heureusement, les vélos à assistance électrique existent et rendent les sorties montagnardes accessibles à tous. Ils permettent d’aller plus loin et plus vite ! Vélo électrique ou pas, soyez progressif dans l’effort et restez à l’écoute de votre corps.

Adoptez le bon comportement

  • Préparez votre sortie. Évaluez les distances, la durée, les difficultés N’hésitez pas à prendre conseils auprès de l’office du tourisme.
  • Restez conscient de vos capacités et de vos limites. Ne vous lancez pas dans des sorties ambitieuses.
  • Si vous partez seul, prévenez une personne de votre itinéraire et de l’heure approximative de votre retour.
  • Sachez vous adapter, modifier votre parcours ou faire demi-tour.
  • Gardez-en sous le pied. Fatigué, c’est généralement dans la dernière ligne droite, que l’on relâche l’attention.
  • Prévoyez un bidon d’eau et/ou une boisson énergétique isotonique, une barre énergétique, une pâte de fruits ou d’amande pour éviter la déshydratation et les fringales.

 

Texte : Clarisse Nénard – AG2R La Mondiale
Photo : AG2R La Mondiale
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.