Concours Européen d’Education Routière (CEER) : Ils représenteront la France en Albanie

Kireg, Léonie, Louise et Corentin (de gauche à droite sur la photo) représenteront la France et la FFCT au CEER, un grand rassemblement de jeunes européens sur le thème de la sécurité à vélo.

Nos jeunes licenciés ont été invités au siège fédéral, avec leurs parents, pour deux jours de préparation des épreuves du Concours Européen d’Education Routière qui se déroulera à Tirana, en Albanie, du 14 au 17 septembre. Organisé par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), cconcours vise à promouvoir l’amélioration de l’éducation routière de tous les enfants et à sensibiliser le public, les écoles et les autorités à l’importance de cette tâche. La Fédération Française de Cyclotourisme porte les couleurs de la France. 

Une préparation sérieuse

Alain Rat, Marie-Françoise Desbrousses, élus nationaux de la sphère jeunesse, Marie-France et Valentin, les « coachs » désignés, supervisaient les séances axées sur la connaissance du code de la route, la maniabilité, l’aisance à vélo et le respect des règles de sécurité routière.  

Agés de 11 à 12 ans, les jeunes vivent là une belle aventure commencée par leur sélection lors de la Semaine nationale des jeunes de Châtellerault.
Pour l’instant, ils sont ravis et excités. Voyage à Paris, premier voyage sans les parents, l’avion, l’étranger… Le stress, ce sera pour plus tard, au pied du mur, le jour des épreuves. Aujourd’hui, ils ne se posent pas trop de questions et s’appliquent à s’entraîner consciencieusement.  

Qu’en pensent les parents ?

Fiers de leurs enfants et de leurs éducateurs ! Pour Louise et Léonie, toutes deux de Normandie, les papas participent à l’encadrement de leurs écoles de cyclotourisme aux côtés de jeunes éducateurs. Kireg, le Breton de l’équipe, vit, lui aussi, dans une famille de cyclos. Corentin, de son côté suit la voie tracée par son frère au sein de l’école cyclo de Tartas, dans les Landes. Les jeunes éducateurs peuvent être fiers d’envoyer un second Corentin au CEER, un an après leur premier sélectionné.  

La sécurité, la priorité de la FFCT ? Les jeunes montrent l’exemple.  

Texte et photos : Georges Golse

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.