Portrait : la Semaine fédérale du côté des jeunes…

À la Permanence fédérale, il y a aussi un point « Accueil Jeunes » où se sont retrouvés cette semaine une trentaine de jeunes. À partir de 8h30, ils étaient pris en charge tout au long de la journée par des moniteurs diplômés pour encadrer leurs activités. Parmi eux, Lucille, de Montpellier : 13 ans et troisième Semaine fédérale.

Tu es venue à la Semaine Fédérale, tu connaissais déjà l’événement ?

« J’étais allée à Albi et j’avais beaucoup aimé. Après Albi, je suis allée à Dijon puis à la Semaine européenne d’Auch. Ce que j’aime c’est faire du sport tout en découvrant de beaux paysages. Je ne fais du vélo que dans ce cadre-là. Je fais aussi un peu de nage et du footing avec maman. »

Es-tu satisfaite d’avoir fréquentée l’espace jeunes ?

« J’appréhendais un petit peu car j’avais peur de ne pas me faire de copains. Ce sont mes grands-parents qui m’ont inscrite, en me laissant le libre arbitre. Je me suis dit, je vais bien voir… Au bout du compte, j’ai été vraiment ravie ! C’est super bien ! »

Comment se déroule la semaine ?

« Le matin, on fait du vélo de route ou du VTT, en groupe. L’après-midi, on fait des activités : tir à l’arc, équitation, chasse au trésor… Le midi, on mange ensemble à l’accueil jeunes. Le soir, les parents viennent nous récupérer. »

Tu as gagné une magnifique coupe, peux-tu nous en parler ?

« Mardi, nous avons participé à un jeu : « Chasse au patrimoine » dans la ville de Mortagne. Nous avions des énigmes auxquelles il fallait répondre pour se rendre à un lieu bien précis de la ville. Il y avait aussi des « questions-bonus » sur le Paris-Brest-Paris, les points de ravitaillements… Nous sommes allés à la médiathèque pour trouver les réponses ou bien alors nous demandions aux passants. Cela m’a beaucoup plu car ça nous a appris à créer des liens, à nous intéresser à la culture et, au passage, découvrir le patrimoine de Mortagne. J’ai beaucoup aimé une crypte souterraine, c’était frais, c’est simple mais c’est beau. J’ai apprécié le cloître et la petite chapelle dans un hôpital ainsi que la maison d’Henri IV. Nous ne sommes pas rentrés dedans mais je l’ai trouvée très belle.

Le jeu s’est déroulé en partenariat avec le Secours Populaire. Ils ont donné un prix sous forme de bons d’achat à Décathlon, aux premiers, et un jeu de société à tous les participants. Je tiens à dire que je n’étais pas seule à gagner la coupe et que Rayan, mon partenaire, me l’a donnée. »

Et le vélo dans tout ça ?

« Je faisais du vélo occasionnellement avec ma mère ou avec mes grands-parents. Des petites balades pas plus. Mais les vrais kilomètres, le vrai vélo et pour apprendre à manier les vitesses, c’était à la Semaine fédérale ou à la Semaine européenne. J’ai beaucoup appris. J’aimerais bien aller en Pologne l’an prochain. Je trouve vraiment sympa de faire un sport comme celui-là car en même temps on voit du paysage, on fait des découvertes. J’adore ! »

Propos recueillis par Carmen Burgos – Photos : Bertrand Houillon

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.