À la découverte de Domfront-en-Poiraie, nouveau « Territoire Vélo »

Dans le contexte de réforme territoriale et afin d’accompagner au mieux la transformation des collectivités, le label « Ville et Territoire Vélotouristiques » de la FFCT évolue. Une nouvelle dynamique se met en place qui se traduit notamment par une nouvelle grille d’évaluation, un suivi davantage personnalisé et une nouvelle appellation : « Territoire Vélo »*. Dans ce cadre, Domfront-en-Poiraie devient ainsi le premier « Territoire Vélo » et la 34e collectivité labellisée. Située au croisement de la Véloscénie, (qui relie Paris au Mont-Saint-Michel) et de la Vélo Francette (Ouistreham à La Rochelle), elle intègre le vélo au cœur de son territoire.

Un territoire accueillant pour les cyclotouristes au carrefour de véloroutes nationales

Depuis la création de la Véloscénie en 2012 et de la Vélo Francette en 2015, le territoire a constaté un nombre croissant de cyclotouristes au sein de la petite cité médiévale. En effet, Domfront-en-Poiraie constitue un point de carrefour important de ces véloroutes permettant de rallier au choix la capitale, la Normandie, la Bretagne ou encore la vallée de la Loire puis la côte Atlantique. De plus, la Semaine Fédérale Internationale de Cyclotourisme de Flers en 2011 avait déjà mis en valeur le territoire Domfrontais et le vélo en réalisant le pique-nique hebdomadaire à Domfront. Les particularités géographiques du territoire ont également permis au Club local, les Ecureuils du Bocage, d’organiser la Maxi Verte de 2015.

Fort de ce constat, la ville a alors décidé de s’orienter vers une politique vélo qui s’intègre désormais dans de nombreux projets : le centre-ville ancien est en cours de réaménagement et comprendra des espaces pour les cyclistes, des nouvelles voies vertes voient le jour au départ de Domfront, des hébergeurs et des restaurateurs se spécialisent dans l’accueil de cyclotouristes et l’office de tourisme participe à l’édition de cartes et fiches vélo en lien avec le Comité Départemental du Tourisme (CDT) de l’Orne et le Comité Départemental de cyclotourisme 61. Enfin, la politique cyclotouristique touche également les jeunes Domfrontais qui peuvent participer à une section sportive vélo au collège leur permettant de découvrir les joies du vélo et d’apprendre le bon comportement cyclable.

Un territoire au patrimoine culturel et naturel incontournable

Côté touristique, la richesse de Domfront-en-Poiraie se retrouve dans son héritage architectural, dans ses paysages bocagés et dans sa gastronomie. Le cyclotouriste ne manquera donc pas les vestiges du château médiéval et ses tours d’enceinte ayant notamment permis à la ville d’obtenir deux autres labels, Petite Cité de Caractère et Plus Beaux Détours de France.

La qualité architecturale et le patrimoine historique de la ville se retrouvent également dans les différents monuments religieux mais aussi dans certains bâtiments plus communs (maisons, fermes, manoirs) ayant comme particularité des pans de bois. Afin de protéger cet héritage, de nombreux éléments font partie des sites classés et inscrits.

Enfin, le nom de la collectivité met en valeur la production de poires et ses magnifiques arbres en fleurs au printemps. Le fruit donne d’ailleurs son nom au poiré (cidre de poire) et au poirineau (équivalent du pommeau à la poire) qu’il faudra déguster lors de votre passage sur le territoire, tout comme le camembert local ou la teurgoule.

Plus d’informations sur l’Office de tourisme de Dromfront

Retrouvez les Territoires Vélo et les Bases VTT sur veloenfrance.fr

*La nouvelle version du cahier des charges et de la grille d’évaluation sont disponibles depuis le 1er juin en cliquant ici.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.