Assemblée générale FFCT 2016 : atelier sur l’accueil dans les clubs

L’assemblée générale se déroule du 10 au 11 décembre 2016 dans la ville de Colmar. 400 cyclotouristes sont actuellement réunis pour préparer l’avenir du cyclotourisme et élire un nouveau comité directeur pour le prochain mandat.

L’accueil, une priorité de la Fédération

Alors que la Fédération compte actuellement 127 000 licenciés, elle souhaite poursuivre ses efforts pour continuer à attirer de nouveaux cyclotouristes. Cet enjeu se situe davantage au sein des clubs qui doivent être préparés à accueillir de nouvelles personnes et s’adapter en fonction des publics : jeunes, familles, femmes, personnes en situation de handicap.

Pourquoi et comment accueillir de nouveaux licenciés au sein des clubs ? Comment leur donner cette envie de revenir ? Ces axes stratégiques étaient au centre des discussions et échanges pour cet atelier sur l’accueil.

Actuellement, la convention pré-accueil de la Fédération est un outil de référence qui permet d’accueillir des débutants pendant 10 sorties. C’est un véritable levier ; un moyen convivial et efficace pour faire connaître la bonne ambiance du club et partager une balade ensemble. Cette année, 302 conventions ont été signées et un nombre croissant de femmes a participé à ces initiatives.

Au delà d’une simple convention, la volonté d’accueillir se joue dans le club et avec ses membres adhérents. C’est le club cyclotouriste qui doit être capable de s’adapter au niveau des nouveaux venus et non le contraire… La formation d’animateur permet notamment de mettre à disposition une personne référente pour tous les débutants.

Lors de cet atelier, les échanges ont permis d’enrichir et d’alimenter le nouveau projet fédéral puisque l’accueil restera une priorité de la Fédération. Le cyclotourisme doit continuer d’être une activité accessible pour tous. Plus qu’une simple pratique, ce sont aussi des valeurs partagées comme la convivialité et le partage qui fédèrent les cyclotouristes.

Texte : Sophie Zamora

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.