Un projet pour la paix

Isidore Carrou et son compagnon Gérard Ghestem, sont allés en 2015 de l’Allier à Berlin traversant cinq pays en 3 600 km et environ 30 000 m de dénivelé, retour compris.

Leur rêve : repartir pour un raid de la fraternité, jalonné de rencontres, amicales. Le vélo, même s’il est parfois lourdement chargé, est gage d’autonomie et de liberté et est un formidable antidote contre la violence, notamment par rapport à l’automobile. Isidore Carrou n’en est pas à son coup d’essai, il a déjà rallié Saint-Jacques-de-Compostelle, Jérusalem et accompli quelques autres grands raids. « J’ai vérifié à maintes reprises, depuis l’an 2 000, combien l’on pouvait s’enrichir humainement et trouver un autre goût à la vie. »

Un parcours entre Aix-les-Bains et Berlin
Son rêve : repartir en 2017. Cette fois-ci d’Aix-les-Bains pour rejoindre Berlin en passant par des lieux de mémoire dont Izieu et Verdun en particulier pour finir par le monument en mémoire de la Shoa près de la porte de Brandebourg. « Cet événement sera placé sous le signe de la réconciliation de nos deux peuples, de l’hommage aux millions de morts des deux guerres mondiales, mais aussi aux multiples victimes de cette nouvelle forme de guerre qu’est le terrorisme – d’où ce choix d’une arrivée un 11 septembre. » Pour s’engager dans cette aventure humaine Isidore Carrou recherche donc des volontaires aux qualités relationnelles à même d’apporter leur concours tant pour le management, l’accompagnement informatique que pour la réalisation elle-même.

Pour le contacter : isidore.carrou@orange.fr

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.