À Dieppe, la volonté finira par payer

Dieppe fait partie des villes qui viennent d’être renouvelées « Ville et territoire vélotouristiques » après 3 ans de labellisation, durant lesquels elle a œuvré pour donner toujours plus de place au vélo.

Une situation favorable

Suite à la visite technique de terrain, le constat montre que si tout n’est pas encore parfait en termes d’aménagement, le vélo occupe chaque année un peu plus de place en centre ville, grâce à certains équipements remarquables comme la piste longeant le front de mer. Etant au carrefour de deux grands itinéraires cyclables, l’Avenue verte qui relie Paris à Londres et l’Euro vélo n°4 plaçant Roscoff à 4 000 km de Kiev, Dieppe accueille de nombreux cyclotouristes venus des quatre coins d’Europe. Sous l’impulsion de Jolanta Avril, conseillère déléguée aux déplacements actifs et au tourisme vert, la municipalité affiche une volonté d’aller plus loin dans l’aménagement et l’accueil des touristes pour que Dieppe ne soit pas seulement une ville de passage mais une ville étape où il fait bon séjourner.

Une vraie dynamique vélo

Les services s’organisent autour de labels nationaux, faisant émerger une offre spécifique qui s’étoffe rapidement en matière d’hébergements, d’assistance et locations de vélos. On ne peut parler de vélo au quotidien sur Dieppe sans évoquer l’association pour la création d’emploi et de projets par les technologies (l’ACREPT) et son service de location de vélos, mis en place en partenariat avec la ville. Avec un parc de plus de 200 vélos dont plusieurs vélos à assistance électrique (VAE), l’ACREPT propose des tarifs attractifs, permettant aux habitants n’ayant pas les moyens d’acheter ou de stocker un vélo de se déplacer, au quotidien ou pour leurs loisirs. La municipalité ne se contente pas de verser des subventions, elle insuffle une véritable dynamique. Elle a notamment incité le gestionnaire des parkings et aires de camping-cars à mettre des VAE à disposition des usagers.

À travers des événements comme les randonnées vélos-rollers planifiées plusieurs fois dans l’année ou à l’occasion de la Fête du vélo, Dieppe, en partenariat avec les clubs FFCT, contribue à l’animation du territoire et à la mise en selle des habitants, qui peuvent ainsi redécouvrir leur ville et ses alentours grâce au vélo.

Un avenir prometteur

Il est indéniable dans le cas de Dieppe, que l’investissement finira par payer : les actions sont réalisées dans le but d’encourager l’utilisation du vélo au détriment de la voiture, offrant toujours plus de confort et de sécurité aux usagers qui optent cette alternative. L’avenir du vélo dans la politique de la ville est réellement pris en compte par la ville. Dieppe imagine déjà un nouveau schéma directeur cyclable qui devrait favoriser la création de nouveaux aménagements cyclables dès le début de l’année 2016. 

Retrouvez toutes les informations sur la ville de Dieppe, labellisée « Ville et territoire vélotouristiques » sur veloenfrance.fr 

Texte et photos : Sébastien His

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.