Semaine fédérale : Un peu de jeunesse dans un monde d’adultes…

Combien étaient-ils, les jeunes, un peu noyés dans la foule des adultes ? 35 à l’arrivée du Trait d’Union, plus de 50 au point d’accueil jeunes, 62 au BER et tant d’autres près de leurs parents ou grands-parents.

Ils se prénomment Emilie, Gaëtan, Louis, Monica, Léonie, Antonin… et d’autres encore. Ils sont venus en vélo participer à la Semaine fédérale et ont quitté leurs camarades du Trait d’Union pour y rejoindre leur famille. Ils ont roulé avec leurs parents ou bien se sont inscrits au Point d’accueil jeunes. Ils y ont retrouvé d’autres jeunes, routiers et vététistes venus en famille ou en club. Vêtus de tee-shirts rouges, ils ne sont pas passés inaperçus lors de la cérémonie d’ouverture. Des tours de roues sur la piste du stadium sous les applaudissements, c’est quelque chose ! Ils ne sont pas passés inaperçus sur les routes ou à l’arrivée à la permanence où l’on entendait : « Voilà les jeunes ! », pour le plus grand plaisir des éducateurs…

Réunir la famille autour d’une passion
Les moins de 12 ans, ne sont pas passés inaperçus lors des épreuves du Brevet d’éducation routière (BER). Pour réussir le parcours de pilotage, il fallait réunir habileté et maîtrise du code de la route, les 62 participants y sont parvenus ! Tous les adultes présents y parviendraient-ils, s’interrogeaient certaines personnes (?). Ils se sont bien amusés les après-midi avec les nombreuses activités mises en place par Brigitte, Marie et leurs amis… Et puis il y a tous ceux qui ont passé une semaine de vacances avec leurs parents, leurs grands-parents. Réunir la famille autour d’une passion, un bel objectif pour la FFCT ! Et quand cette passion perdure au-delà de l’adolescence, on retrouve à la SF nos habitués des Traits d’Union et des Semaines des jeunes. Certains d’entre eux, tels Alexis et Valentin, n’ont pas hésité à venir encadrer les sorties VTT ; les jeunes éducateurs au service de cette extraordinaire vitrine du cyclotourisme qu’est la Semaine fédérale. On a vu des jeunes, on les a entendus, on les a peut-être enviés !

Texte et photos : Georges Golse

 

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.