Semaine fédérale internationale de cyclotourisme – Albi 2015 – Samedi 8 août

Aujourd’hui, c’était la terre d’Oc et son image mythique : Ambialet. La pluie s’est invitée, mais la joie des cyclotouristes se lisait toujours autant sur les visages pour ce dernier jour de randonnée à vélo dans le Tarn.

Le méandre d’Ambialet, la presqu’île d’Ambialet, l’isthme d’Ambialet…Cette image mythique d’une particularité géographique figure en bonne place dans la galerie des souvenirs d’école. Aujourd’hui, les cyclotouristes l’ont vue en vrai et les « wahou » fusaient avec les clics des photos !

Certains ont même grimpé au sommet du piton rocheux pour découvrir le prieuré et la petite église romane du XIe siècle. Ce lieu respire l’Occitanie avec une vue exceptionnelle sur le méandre et le village, même si beaucoup reviendront pour apercevoir les collines plus lointaines car la vue était un peu bouchée par les nuages.

C’est aussi là que les VTTistes ont arpenté les chemins, plutôt techniques, autour du Tarn.

Les cyclotouristes ont longé cette rivière qui se faufile dans sa vallée encaissée avant de chuter bruyamment au Saut du Sabo. Ce samedi, point de paresse sur les plages pour reprendre son souffle, mais, toujours avec le sourire, les cyclotouristes ont découvert des paysages merveilleux et ont eu le loisir de jouer à se faire peur dans le noir de deux longs tunnels. À la base, au début du siècle dernier, ces tunnels avaient été construits pour le train… mais finalement… point de train et une partie a été utilisée pour faire une route. La Semaine fédérale y a fait siffler des milliers de cyclos !

Plus loin, plus haut aussi, certains ont tenté les monts d’Alban. Changement de décor, changement de braquet ! Ce n’est pas les Pyrénées, mais tout de même les contreforts des monts de Lacaune !

Ce samedi c’était un très beau parcours qui conclut une semaine de tourisme, de vélo, de partage et de saveurs ! Le Tarn à vélo a enchanté les cyclotouristes !

Texte : Bertrand Houillon – Photos : Dominique Delpoux
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.