Le moustique : petite bête, gros effets !

Quel est le randonneur qui n’a pas vu sa nuit gâchée par les attaques de moustiques, bruyantes et douloureuses ? Cet article fait le point et tente de vous aider à vous protéger de cette petite bête pas si anodine…

Depuis peu, nos moustiques hexagonaux ont reçu le renfort de collègues venus d’ailleurs et notamment le moustique tigre qui ne cesse de se répandre en France pour devenir un véritable problème national. Véhiculeur de la dengue ou du chikungunya, sa présence sans cesse plus importante sous nos latitudes n’est donc pas anodine. 

Comment se protéger ?
Les amateurs de sports de nature, randonneurs, vététistes ou autres sont particulièrement exposés aux moustiques ainsi qu’aux tiques et il existe des façons efficaces de se protéger. La protection vestimentaire est la première des solutions notamment le soir et il existe des sprays pour vêtements. Toutefois la meilleure des protections est constituée par des répulsifs pour la peau appliqués sur toutes les zones découvertes.

Comment choisir son répulsif ?
Il doit d’abord résister à la sudation et à l’humidité pendant une période assez longue. Certains produits affichent une protection pendant 8 heures. -Il doit avoir des propriétés hypoallergéniques pour pouvoir être appliqué sur le visage. -Plutôt en solution aqueuses et non alcoolique. -Si possible non-gras. Dans tous les cas, votre meilleur conseiller est le pharmacien.

Les différents conditionnements :
-Rangé dans le sac ou à disposition immédiate dans la poche, vous le choisirez en spray ou en lingettes.
-En cas de voyage en avion et si vous préférez l’emporter en cabine pour en disposer à l’arrivée, veillez à ce que le flacon ne dépasse pas 75 ml.

Texte : Bernard Lescudé

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.