La véloroute de la vallée de l’Isle, un trait d’union entre Périgord et Bordelais

Au printemps les amateurs de randonnées cyclotouristes pourront emprunter une nouvelle véloroute en Dordogne, longue de 116 km entre l’est de l’agglomération périgourdine et Le  Pizou, en limite Gironde.

La vallée de l’Isle est un axe de communication naturel entre le Périgord et le Bordelais. Empruntée autrefois par les gabares, ces embarcations à fond plat qui transportaient les marchandises par voie fluviale, par les pèlerins et plus récemment par l’A89, elle accueille désormais la V90, « vélo route voie verte » nationale qui permettra de relier Bordeaux et Libourne à Périgueux à vélo en toute sécurité. Malheureusement, il y aura une discontinuité d’itinéraire de 2, 5 km entre Marsac sur l’Isle et Gravelle, sur l’agglomération périgourdine.
Le vaste chantier de la véloroute de la vallée de l’Isle en Dordogne touche à sa fin : la pose des trois passerelles de type bow-string destinées à enjamber la rivière, intervenue au mois de février, marque la fin toute proche des travaux. Comme d’autres cyclotouristes, nous avons pu tester certaines portions, ouvertes, qui offrent un autre regard sur la rivière l’Isle. Les randonneurs pédestres ou cyclistes, la population locale, vont pouvoir peu à peu se réapproprier ce cours d’eau, chargé d’histoires.

Une dynamique pour mettre en valeur les milieux naturels, le patrimoine local
La réalisation de cette véloroute sur l’ensemble de l’itinéraire représente un financement très important de 12 millions d’euros. Les subventions notamment européennes représentent les ¾ du projet. Sans l’aide de l’Europe, ce projet n’aurait sans doute pas vu le jour. Au-delà des aspects financiers, c’est un projet fédérateur qui rassemble tous les acteurs de la vallée de l’Isle. « Je suis persuadé, que cet itinéraire va créer à terme une dynamique pour mettre en valeur les milieux naturels, le patrimoine local »poursuit Jacques Ranoux, un élu local. Cet équipement fait naître de nouveaux projets : création de base de loisirs, développement touristique inter communal. Les communautés de communes, qui ont investi dans ce projet, espèrent des retombées, notamment touristiques. Les activités de pleine nature, l’itinérance douce, connaissent depuis quelques années un fort engouement.

Inauguration les 20 et 21 juin
Les cinq présidents de communautés de communes, qui assurent la maîtrise, entendent mener une politique touristique globale à l’échelle de la vallée en mettant en valeur les milieux naturels, le petit patrimoine, la gastronomie.  Une grande fête d’inauguration est prévue les 20 et 21 juin en partenariat avec les associations locales. À ce jour, le linéaire proposé associe la voie verte des Berges de L’Isle (20 km) et la vélo-route de la vallée de l’Isle (86 km). Cet itinéraire alterne des tronçons de voie verte et des routes à faible circulation (en site partagé avec d’autres usagers). Mais au final, selon le schéma national, la V 90 concernera six départements, de la Gironde à la Nièvre. De quoi attirer en Périgord et en Bordelais, des  nombreux cyclotouristes voyageurs de l’Hexagone et d’ailleurs.  Sur le département de la Dordogne, une nouvelle véloroute est inscrite au schéma national, la V 91 qui concerne, cette fois, la vallée de la Dordogne.

Pour en savoir plus

Texte et photos : Claude Hélène Yvard Guermonprez

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.