La FFCT et les jeunes : L’Education routière, une priorité

Le jeune cycliste doit pouvoir faire face à tous les dangers de la route, être autonome et prêt à réagir au moindre incident. C’est le but de l’éducation routière développée par la FFCT et son partenaire GrDF, une action vers nos jeunes mais aussi les écoliers et les collégiens. Une action citoyenne trop méconnue.

« A quoi bon ouvrir une école cyclo, de toute façon, les jeunes ne restent pas… » Cette réflexion, combien de fois l’avons-nous entendue ? Tous les éducateurs des différentes activités sportives l’entendent eux-aussi mais, outre que la sensibilisation, l’apprentissage d’un sport contribue au développement d’un enfant, d’un jeune, la FFCT ajoute une dimension citoyenne avec l’éducation routière. Nos éducateurs s’impliquent dans les écoles cyclos mais aussi dans les écoles, les collèges, les quartiers ou les Centres de loisirs….partout où on fait appel à leurs compétences unanimement reconnues.

Un apprentissage évalué

Comme tout apprentissage celui-ci est évalué, c’est le but du Brevet d’éducation routière (BER). Les compétences appréciées comprennent celles liées à la connaissance de la machine, celles qui concernent la compréhension et le respect des règles du Code de la route et bien sûr, l’aisance sur le vélo. Il se décline en trois niveaux : le premier brevet d’éducation routière réservé aux débutants, le brevet d’éducation routière qualifié et le brevet d’éducation routière expert. Ainsi, le jeune cycliste mesure ses progrès, se motive pour progresser et accéder au Concours d’éducation routière (CER) et pourquoi pas au Concours national (CNER) et suprême récompense au Concours européen (CEER).

Les sélections
Toutes ces sélections se sont déroulées au cours de la journée spéciale de la Semaine nationale des jeunes à Guerlédan. Les Délégués régionaux jeunesse (DRJ) ont pu détecter leurs meilleurs éléments –2 garçons, 2 filles- âgés de 10 à 12 ans pour le Concours national (CNER) du 24 au 26 octobre à Bugeat (Corrèze). De leur côté, les responsables de la sphère jeunesse ont sélectionné les jeunes (Corentin Cordier de Champagne-Ardenne, Martin Bougeard et Andréa Janvier de Bretagne, Clara Bonnard, du Limousin) qui ont représenté la France au Concours européen d’éducation routière, à Lilleström, à proximité de la ville d’Oslo (Norvège) du 5 au 7 septembre. 

Et l’action continue sur le terrain
Après le succès obtenu par la journée Education routière lors de la Semaine fédérale, la rentrée va sonner et les éducateurs fédéraux vont reprendre leur bâton de pèlerin et prêcher la sécurité, l’autonomie à vélo, la connaissance du code de la route… Les futurs cyclistes, cyclotouristes se forment aujourd’hui !

Texte et photos : Georges Golse

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.