Eurobike 2014 : le plus grand salon européen du cycle

Pour couvrir le plus imposant salon européen de l’industrie du cycle à Friedrichshafen, en Allemagne, « Cyclomag » disposait de trois envoyés spéciaux. Tout au long de ce grand dossier, vous trouverez leurs coups de cœur.

Friedrichshafen est « LE » rendez-vous de l’industrie mondiale du cycle. On y trouve ce qui se réalise de mieux pour toutes les activités du vélo et du cyclotourisme. De nombreux pays sont représentés avec un grand nombre de stands pour chaque nation industrielle. Dans le concert planétaire, force est de constater que la France était représentée par une quinzaine de marques seulement (sur 1 280 exposants). Cette pauvreté reflète la perte de notre identité dans ce domaine et la « fuite » de cette industrie du cycle vers les pays d’Asie, d’outre-Atlantique, d’Europe de l’Est, voire d’outre-Manche. Une déception quand on sait que nous avons fait prospérer cette petite reine à travers le globe pendant des décennies grâce à l’industrie stéphanoise, lyonnaise, clermontoise et parisienne !

La technologie à la pointe de l’Eurobike
Eurobike 2014, c’est beaucoup de créativité pour un confort toujours plus grand, une technologie affirmée dans tous les domaines : tissus de vêtements, toiles des sacoches, tubes de cadres mais aussi et surtout les composants, l’électronique dans la transmission et ses accessoires. On plie le vélo ou on le démonte, on branche le « courant » pour plus d’assistance dans les montées… Bref, des nouveautés qui s’implantent peu à peu dans notre univers vélocipédique. Une évolution vers laquelle on va s’habituer peu à peu à voir disparaître les patins de freins sur les vélos classiques au profit des freins à disque, la chaîne classique remplacée par une courroie crantée, un moyeu à vitesses intégrées qui à son tour fera disparaître dérailleurs et pignons… La métamorphose technologique semble amorcée.

Textes et photos : Gabriel Guenassia, Steve Jackson et Jean-Michel Richefort

 


ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.