tour cyclo 2012 etape 14

Tour cyclotouriste international – Étape 14 – Aurillac – Issoire – Samedi 30 Juin 2012

Nous avons omis il y a deux jours de remercier le président du vélo tourisme Saint-Affriquain, Michel Fabre ainsi que Françis Boyer président du CODEP de l’Aveyron qui se sont investis à l’occasion de la réception offerte aux participants. Les portions de Roquefort ont été largement appréciées…

Le pays d’Issoire Val d’Allier est l’un des territoires de France qui compte pas moins de deux parcs naturels régionaux (Parc des volcans d’Auvergne et Parc du Livradois-Forez) ; Couloir naturel de circulation, il a guidé à travers la préhistoire les déplacements saisonniers des troupeaux et des hommes. Au Moyen Age c’est « le chemin Français » qui perpétue peu ou prou ce tracé et guide les pas des pèlerins vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

D’abord val, puis gorges, l’Allier passe allégrement des coteaux calcaires aux contreforts granitiques du Parc Livradois-Forez. Parmi ce « patchwork » de reliefs, des villages occupent des sites perchés inattendus ou s’approchent des berges rappelant que l’Allier était utilisé par les bateliers.

Les choses sérieuses commencent ce matin avec le franchissement du col de Redontet (1551m), le Pas de Peyrol (1580 m), col routier situé au pied du Puy Mary. : Véritable pyramide vue du ciel et emblème du département du haut de ses 1 787m. En revanche, le col D’Eylac (1423 m) n’est pas une grande difficulté.

Les paysages exceptionnels du Massif Central formés par les épisodes volcaniques et l’érosion des glaciers, représentent le plus grand volcan d’Europe (2700 m2). Cet espace unique et magique est l’objet de toutes les attentions depuis sa protection en 1985 au titre des Sites Classés.

Avant d’arriver à Allanche, lieu du pique-nique, le col de la Croix de Baptiste (1229 m) sera l’avant dernier col de la journée.

Issoire situé au sud de Clermont-Ferrand, en bordure de l’Allier, est traversée par la Couze Pavin, affluent de l’Allier.

En venant de Clermont-Ferrand, on doit d’abord traverser une profonde gorge rocheuse au niveau de l’horst de Saint-Yvoine, où court la tumultueuse Allier. Au sortir de cette gorge, on découvre Issoire s’ouvrant sur la Limagne du même nom. C’est une vallée fertile se développant sur un axe nord-sud le long de l’Allier en direction de Brioude. Elle s’agrémente de nombreuses buttes d’origine volcanique aux formes douces, dont les plus remarquables sont le Puy d’Isson, Usson et Nonette. La Limagne d’Issoire est aussi bordée de beaux plateaux formés de coulées de basalte comme à Perrier. La région d’Issoire est marquée par une architecture au caractère nettement méditerranéen. La douceur du paysage, la qualité de la lumière ont valu à cette région le surnom de Toscane Auvergnate.

Parole de cyclo : Dominique n° 10
Après un petit déjeuner servi vers 6h30 les cyclos quittent les hôtels d’Aurillac à partir de 7h. Je traverse toute la ville en compagnie d’un groupe d’une quinzaine et je prends la direction du Puy Mary (col de Pas de Peyrol). Malgré la rude étape de la veille les cyclos sont en forme ce matin et la bonne humeur toujours présente. La route s’élève progressivement ce qui permet une bonne mise en jambes. Je discute un moment avec Gilbert, ancien chauffeur de taxi, qui a toujours des anecdotes à raconter. Après le village de Lasquelle nous pénétrons dans le parc des volcans d’Auvergne puis dans les gorges de la Jordanne. La température est agréable pour monter un col. Le panorama est magnifique mais malheureusement il y a trop de brouillard dans les derniers km. Les photographes sont déçus et les cyclos ne s’attardent pas au sommet. La descente vers Dienne se passe bien et on retrouve des températures agréables. Nous sommes à présent sur la route des fromages d’Auvergne et plusieurs producteurs vendent directement leur produit. Après un ravitaillement dans une pâtisserie au 55ème km, je reprends la route vers le col de la Croix de Baptiste. Ensuite c’est l’arrivée à Allanche. Le pique-nique à lieu à 12h30 et les premiers cyclos repartent à partir de 13h. L’après midi est assez chaude (25 à 30°) et après la montée du col de Montirargues nous descendons pendant 25 km dans les gorges de la Sianne. Après nous longeons l’Allagnon, très agréable rivière. Un peu avant Lempdes on aperçoit les ruines du château de Leotoing. Avec la chaleur la plupart des groupes de cyclos vont se désaltérer dans les cafés. La fin du parcours avec plusieurs petites côtes est difficile mais, le paysage est toujours aussi beau.

Issoire est une ville assez importante et la plupart des cyclos peuvent ainsi faire quelques provisions dans les épiceries et boulangeries.

J’ai apprécié cette journée de moyenne montagne avec ses paysages agréables.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.