tour cyclo 2012 etape 2

Tour cyclotouriste international – Étape 2 – Vésoul – Pontarlier – Lundi 18 Juin 2012

Nos amis cyclos sont partis ce matin de bonne heure pour accomplir leur première étape en totale autonomie, Ils étaient toutefois accompagnés par le club de Vesoul, afin d’accéder plus facilement à la voie verte.

Durant le parcours ils ont pu découvrir et admirer la vallée de la Loue et son magnifique village Lods classé plus beau village de France avant d’arriver sur Pontarlier, capitale du Haut Doubs, une des plus hautes villes françaises avec une altitude de 831 mètres. Située sur un plateau aux contreforts des Montagnes du Jura, cette ville de montagne est entourée de vastes forêts et de lacs.

L’Absinthe a laissé ses empreintes à Pontarlier et dans le Val de Travers en Suisse et imprègne toujours les rues Pontissaliennes. Elle a fait la notoriété de la ville au siècle dernier.

Situé le long de la haute chaîne du Jura, le Haut-Doubs offre de nombreux panoramas sur l’Arc Alpin. En effet, dès que l’on prend de la hauteur au sortir d’une forêt, les alpages permettent d’accéder aux crêtes des Montagnes du Jura situées en balcon au-dessus de la plaine du Léman.

Parole de cyclo : Nadine N°64
Ca matin départ à 7h 30.
La sortie de la ville de Vesoul a été facilitée par l’accompagnement des cyclos du club local et nous avons emprunté la voie verte pendant 25km, après avoir traversé Montbozon où l’on fabrique les délicieux biscuits offerts hier à notre arrivée par la ville de Vesoul. Nous sommes arrivés dans le département du Doubs.
La vallée du Doubs sous le soleil nous a exposé ses paysages à couper le souffle… Le département est une véritable richesse naturelle. Le Doubs mérite bien son classement de premier département vert de France.
A midi pause repas à Ouhans ville natale du peintre Gustave Courbet. Ville typique au bord de la Loue où il y a de nombreuses bases de canoë kayak.
Nous étions un groupe d’une dizaine et nous avons beaucoup apprécié ce moment de grande liberté où chacun a composé son repas selon son goût. Il ne restait que 50 km à parcourir, ce qui nous a permis de nous régaler des paysages qui s’offraient à nos yeux.
Après nous être rafraichis à Sombacour pour un prix défiant toute concurrence, 3,80€ pour les 4 consommations, nous sommes arrivés à Pontarlier dans le Haut-Doubs où l’orage a attendu notre arrivée pour éclater.
Très belle et bonne journée, et surtout très bonne ambiance générale.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.