tour cyclo 2012 etape 1

Tour cyclotouriste international – Étape 1 – Saint-Dié-des-Vosges – Vésoul – Dimanche 17 Juin 2012

En présence du Maire de Saint-Dié-des-Vosges, de son adjointe chargée des sports, du Président de la Fédération française de cyclotourisme, les 88 participants se sont élancés après avoir coupé le ruban tricolore symbolique du départ, malgré une pluie fine et persistante. C’est parti… pour 3 000 km d’aventure.

L’étape s’est terminée à Vesoul sous un magnifique soleil et le grand sourire pour tous les participants après le pot et le cadeau offerts conjointement par la Municipalité, le Codep et les Clubs locaux.

Un peu d’histoire pour présenter Vesoul, c’est d’abord la Motte, butte témoin dominant la vallée du Durgeon.

A la fin du 10° siècle, un château d’une grande importance stratégique est construit sur l’étroite plate-forme de la Motte (378m), à l’abri duquel s’organise un petit bourg entouré de murailles.

Situé sur une zone de passage (voie romaine), le bourg devient un important marché où se négocient des produits agricoles, des cuirs, du vin « de la Motte ».

En 1333, Vesoul devient capitale du baillage d’Amont, ce qui lui confère une vocation administrative qu’elle a conservée jusqu’à ce jour.

En 1678, la Franche-Comté devient province française, la ville s’étend et s’enrichit de beaux hôtels sobres mais un peu austères et de jardins. L’hôpital édifié en 1619 est agrandi c’est l’actuel Hôtel de ville.

Sur le rebord du plateau calcaire de Frotey les Vesoul, à l’est de la Motte, l’érosion a patiemment sculpté la pierre en forme de « sabot » dont la légende raconte qu’il tomba du pied du diable bondissant par-dessus la vallée.

La Haute-Saône, département rural, présente la particularité d’avoir une population urbaine répartie en cinq villes : Vesoul, Gray, Héricourt, Lure, Luxeuil-les-Bains. Vesoul, la préfecture, en termes de population, constitue donc un pôle urbain de taille modeste. La ville est traversée par le Durgeon et la Colombine.

Parole de cyclo : André n°67
Après être arrivé l’avant-veille et venant de Bretagne, j’ai été accueilli dans ce centre de Cap France dans des conditions très favorables, c’est aussi important pour effectuer ce périple d’environ 3000 km que nous allons réaliser.
Le départ était fixé à 8 h, et, étant un récidiviste du Tour Cyclo, j’avais un œil comparatif par rapport à ce que j’avais connu en 2010, et malgré cette pluie qui nous arrosait modérément, tous les participants partaient avec enthousiasme au nombre de 88 dont 12 femmes pour environ 150 km d’étape.
Au 40ème km un premier col nous attendait, au 70ème nous en avions franchi trois !!; pas mal pour nous mettre en jambe, et déjà nous avons rencontré nos premières crevaisons.
Au 75ème km un pique-nique très apprécié nous attendait. Après de nouveau un autre col de 679m et un long tronçon de plat dans une très jolie vallée nous emmenait à Vesoul où nous sommes accueillis par le club local et la municipalité.
Tout le monde est arrivé avec une bonne fraicheur et un esprit détendu que nous souhaitons encore vivre pendant 21 jours.
Un conseil, ne nous emballons pas, car le Jura nous attend et surtout les Alpes avec ces grands cols magiques. Nous quittons une jolie région, une autre nous attend…

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.