congres federal 2011 grenoble

Le congrès fédéral 2011 s’est tenu au World Trade Center de Grenoble

Organisée de main de maître par le Président Jules Arnaud et la chaleureuse équipe des Cyclotouristes Grenoblois, club connu par le fameux BRA (Brevet de Randonneur des Alpes), l’Assemblée générale fédérale 2011 a mis en valeur la bonne santé de la fédération dont les effectifs sont stabilisés à 123 000 licenciés, avec des finances parfaitement équilibrées.

Le délégué interministériel Dominique Lebrun, présent pour la 1ère fois à l’Assemblée générale de la FFCT, rappela que la fédération, grâce au sérieux de ses dirigeants et à la pertinence de ses actions, est devenue aujourd’hui un acteur majeur du développement du vélo en France.

A Grenoble, lors des débats du samedi après midi, il fut question du présent bien sûr avec le positionnement du cyclotourisme comme facteur du développement culturel et économique des territoires. Pour la vice-présidente Martine Cano « l’ancrage dans les territoires est un axe sur lequel les organisateurs de randonnées doivent désormais s’appuyer ». Le témoignage d’Hubert Huet, organisateur de la Semaine fédérale de Flers vint conforter les propos tenus.

Il fut, aussi et surtout, question d’avenir grâce au thème développé sur l’évolution des effectifs. A partir de l’analyse de la courbe des âges présentée par Joseph Mora, élu fédéral chargé de communication, le débat permit de faire prendre conscience aux responsables des structures de la nécessité de recruter à deux niveaux : chez les jeunes d’une part en multipliant les points d’accueil jeunes (PAJ) dans les clubs mais aussi et surtout chez les adultes (et les familles) d’autre part, pour palier un creux avéré dans la tranche d’âge des 25-55 ans.

Les organisations nationales et internationales 2012 furent présentées le dimanche matin avec trois temps forts : la Semaine fédérale de Niort, Pékin-Paris-Londres, et Toutes à Paris, l’évènement majeur dédié aux féminines. Le DTN, Jean-Michel Richefort rappela l’importance des relations internationales où, pour les différentes institutions rencontrées (ambassades, consulats, instituts français à l’étranger, alliances françaises), les organisations de la FFCT contribuent grandement au rayonnement de la France dans le monde. De nombreux contacts durables sont basés sur la confiance et le respect mutuel, ce qui n’est pas négligeable dans le contexte géopolitique actuel.

Dans son allocution de clôture, le Président Dominique Lamouller insista sur l’accueil dans les clubs avec des mesures simples à mettre en œuvre dès 2012 : Réaliser une campagne de promotion au printemps, « Le vélo, c’est mieux dans un club FFCT » avec les bonnes raisons de pratiquer dans un club FFCT ; Appuyer la campagne de promotion par un dossier dans la revue Cyclotourisme : Le club, lieu de pratique, lieu de rencontre, lieu de convivialité ; Intensifier la convention de pré accueil et les formations d’animateur club. Promouvoir la licence conjoint avec un tarif préférentiel ; Encourager la création de structures d’accueil jeunes dans les clubs et dynamiser les rencontres de jeunes au niveau de toutes les ligues. Sans oublier d’intégrer le bénévolat pour soutenir et aider les dirigeants de nos clubs.

Un président fédéral serein pour l’avenir de la fédération dont le comité directeur sera renouvelé dans son ensemble lors de l’Assemblée générale 2012 qui se tiendra à Saint-Malo.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.