Paris Vienne 2010 : Jeudi 12 août – Donauworth – Ingolstadt 65km

Une étape courte en Bavière est au programme. Fort heureusement car nous quittons la charmante petite auberge de jeunesse de Donauwörth sous la pluie. Nous traversons la ville prudemment et nous admirons une dernière fois la grande porte avec ses armoiries avant de reprendre le Radweg-Donau.

Un vrai billard sur les 15 premiers kilomètres. Le bonheur est de courte durée et nous retrouvons peu après un revêtement en terre battue avec de nombreux silex propices aux crevaisons. Sur cette portion, nous avons droit au crépissage gratuit (sauf pour ceux qui possèdent des garde-boue).

Le pique-nique est prévu à Neubourg, sur une petite place ombragée par d’immenses tilleuls. Là nous y rencontrons un jeune couple de français partis depuis deux mois et demi de Grèce. Ils nous racontent brièvement leur périple et nous livrent quelques informations sur l’état de la piste. Pas terrible jusqu’à Regensbourg. C’est seulement à partir de Passau que nous aurons droit à un excellent revêtement. Cette info nous rassure tous quant aux perspectives de crevaisons (6 aujourd’hui).

Peu après Neubourg, le compteur indique que nous avons franchi les 1000 km, soit les 2/3 du parcours.

Notre arrivée à Ingolstadt se fait sous une grosse averse. Dans les rues, les pavés sont glissants. Malgré les recommandations de Jean-Michel, une chute stupide se produit à l’arrivée. Deux filles à terre : Camille et Clémentine. Plus de peur que de mal! Désormais, il nous faudra redoubler de vigilance.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.