Vivons Vélo : En mode vélo-détox

Le printemps est là, les beaux jours aussi. C’est le moment de purifier son corps, d’éclaircir son teint et de retrouver de l’énergie. Mettez-vous en mode vélo-détox !

Eh oui, c’est la saison pour faire une cure de « décrassage » afin de purifier l’organisme. La « détox » n’est pas seulement une tendance dans le vent. C’est un moyen de mettre l’appareil digestif au repos, tout en favorisant l’assainissement, le nettoyage des organes émonctoires comme le foie, les reins, la rate, la vésicule biliaire… Un des alliés incontournables de la détox est le sport, de faire du vélo.

Bien manger ne suffit pas, il faut faire du sport !

Pourquoi ? Parce que manger des fruits et légumes, boire du thé vert confortablement installé dans le canapé ou sur la chaise longue ne suffisent pas pour éliminer les déchets accumulés dans l’organisme. Les sorties à vélo vont vous aider à évacuer plus facilement toutes ces toxines que vous allez désincruster lors de cette cure détox.
Le vélo brûle des calories, oxygène les muscles, booste le métabolisme, et fait transpirer. Rien de tel pour nettoyer l’organisme, à condition d’être régulier et d’enfourcher sa bicyclette deux à trois fois par semaine et faire des sorties d’une heure. Si cela peut vous motiver, sachez que la dégradation des graisses commence à partir de 45 minutes d’effort.
Ne confondez pas promenade et sortie dynamique. Pour que ce soit efficace sur le plan détox, il faudra fournir un minimum d’effort et être au minimum à 60-70 % de votre fréquence cardiaque maximale (FCM). Celle-ci dépend de la FC de repos de chacun. Bien sûr, vous vous souvenez comment elle se calcule. FCM = 220 (pour les hommes) ou 226 (pour les femmes) – l’âge. Gardez aussi en mémoire que selon les individus, on peut avoir une différence de 10-15-20 battements. Après deux ou trois mois de cet entraînement, vous pourrez solliciter le cœur avec l’intervalle training.

Nos cinq conseils 

Couplez vos sorties vélo à une alimentation saine et équilibrée. Ayez les bons réflexes :

– Buvez de l’eau, au minimum 1,5 l. tout au long de la journée. C’est le premier geste détox.

– Aidez-vous de plantes drainantes : orthosiphon, pissenlit, radis noir, fucus, prêle, bouleau, fenouil, frêne, marc de raisin, piloselle, carqueja…

– Misez aussi sur le thé vert et le thé vierge, l’aloès et le curcuma.

– Renforcez votre alimentation en fruits et légumes. Riches en eau et en fibres, ils favorisent le transit intestinal et la diurèse. Privilégiez l’artichaut, l’asperge, la betterave, les carottes, le céleri, le chou, le concombre, le fenouil…

– Préférez les aliments à faible index glycémique pour une meilleure assimilation des substances nutritives.

Texte : Cl. N
AG2R LA MONDIALE

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.