Le voyage MAC 2017 – n°3

La deuxième édition du voyage Mexique-Amérique Centrale, « MAC 2017 », de la Fédération française de cyclotourisme est de retour ! Une cinquantaine de cyclotouristes ont débuté cette belle aventure le 25 janvier. Au total, ils vont pédaler plus de 6 000 kilomètres à vélo et parcourir huit pays d’Amérique Centrale jusqu’au 27 avril 2017 pour cette dernière édition.

De Belize au Salvador en passant par le Guatemala

Les cyclotouristes traversent le Belize en quelques jours où ils se retrouvent en terre anglo-saxonne. Ce pays ouvert sur la mer des Caraïbes était le paradis des Caraïbes avant l’arrivée des anglais. Après un passage éclair à travers le pays et dans la minuscule capitale du Bélize, ils sillonnent les routes et découvrent de nombreuses chapelles sur fond verdoyant.

Puis ils passent une nouvelle frontière pour entrer en territoire guatémaltèque. Une sympathique fanfare colorée et dansante vient égayer les formalités douanières. Un guide local les accompagne tout au long de leur traversée. Un paysage vallonné s’offre à eux avec des champs habités par des traditionnelles vaches « zébu ». Au cours d’une étape, ils découvrent le Parc national de Tikal. Situé au cœur de la jungle, c’est l’un des sites majeurs de la civilisation maya qui fut habité du VIe siècle av. J.-C. au Xe siècle de l’ère chrétienne. Une découverte passionnante qui les plongent dans une végétation luxuriante sous une chaleur écrasante. Entre les singes hurleurs, les coatis en vadrouille, les patrouilles de dindons, les passages de perroquets criards ou encore le vent à décorner les cerfs, ils ne savent plus où donner de la tête. Heureusement la cohésion et l’esprit d’équipe restent intacts malgré les obstacles.

À Sayaxche, les trombes d’eau s’acharnent pendant la nuit et le départ, au petit matin, se fait dans le brouillard. Ils continuent leur traversée sur fond de plantations de café et de maïs mais aussi de nombreux Guatémaltèques qui se tiennent devant leurs maisons pour les regarder passer en criant « hola », « adios », « gringos » (…)

Et puis, disons-le clairement, « Guatemala en bicicleta no es facil ». Les lacets, les dénivelés importants, les montagnes et volcans, ils en prennent plein les mollets ! À Panajachel, la journée de repos est bien méritée avec, en prime, quelques brasses dans la piscine de l’hôtel. Ensuite, c’est direction Antigua ! Ils enfourchent leurs montures pour admirer les volcans San Pedro, Atitlan et Toliman qui se trouvent sur leur route. Une nouvelle journée détente les attend à Antigua, ancienne capitale de l’Amérique Centrale qui a connu par le passé des tremblements de terre et des pluies diluviennes. Après avoir été abandonnée, cette ville, regorgeant d’éléments historiques, a été petit à petit repeuplée. Ils y découvrent un événement majeur : la Procession. Plusieurs artères sont décorées de tapis de fleurs et des centaines de pèlerins suivent le cortège. Un spectacle magique !

Après quelques étapes, un nouveau jour de douane s’annonce pour passer au Salvador. Petite collation, barnum, sièges enrubannés, musiciens, on leur sort le grand jeu ! Même si la bonne humeur est toujours de mise, on leur annonce que la « bicileta en Salvador no es facil tambien ». Ah zut ! Il faut continuer à s’accrocher. Des grimpettes, des lignes droites interminables, des descentes, des montées, ils franchissent toutes les épreuves et sont ravis de retrouver l’Océan Pacifique lors de leur étape entre Apaneca à El Zonte.

À suivre…

Suivez les aventures du MAC 2017 sur Facebook : https://www.facebook.com/MACVELO2017/

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.