À vélo… Tout simplement

Les pays nordiques

Nous avons quitté Patricia et Christian en Allemagne, nous les retrouvons au nord de l’Europe, dans les pays nordique. * Quatrième épisode.

Copenhague

Avant d’arriver à Copenhague, nous avons parcouru une partie du Danemark. Premier pays où nous avons quitté la monnaie européenne pour passer à la couronne. Nous avons longé notre premier fjord, et découvert la mer baltique. Malheureusement, ce premier pays Scandinave ne nous aura pas beaucoup épargné coté météo.  Tous les jours de longues périodes de pluie, qui ne nous aurons surement pas permis d’apprécier à sa juste valeur la beauté de ce pays.
Du coup, nous n’avons que peu flâné, profitant d’un vent tempétueux, mais favorable, pour avancer sur la capitale. Copenhague, une capitale à taille humaine, avec ces austères bâtiments de briques, son palais royal, ses châteaux, ses canaux ou de vieux gréements semblent avoir figé le temps, ses façades colorées et bien sûr, sa petite sirène, emblème de la ville depuis plus de 100 ans.

                           

 

 

Suède

Autant vous prévenir tout de suite, nous n’avons pas vu un seul magasin IKEA®, mais plein de H&M® (l’autre grande marque Suédoise). Pour le reste, nous avons particulièrement apprécié la ville animée de Göteborg, et la côte du Bohüslan, découpée, abritant de charmants villages aux maisons rouge. À Fjallbacka, nous étions sur les traces de Erica et Patrick, les personnages principaux des romans policiers de Camilla Läckberg.

 

Norvège

Alors là, nous sommes passés au cran supérieur… Tout simplement magnifique.

Mais revenons un peu en arrière…. Après la Suède, nous arrivons à Oslo. Nous y passons quatre jours à visiter, nous reposer, faire un petit nettoyage des vélos, et préparer notre itinéraire norvégien. Ne pouvant pas emprunter les longs tunnels (Supérieur à 6 km), interdits aux vélos , nous prenons les routes de montagne qui en cette période sont encore bordées de neige dès 1 000 m d’altitude, ce qui offre une ambiance hivernale.

D’ailleurs, la piste des terrassiers, que nous avions choisie, est encore recouverte par la neige et donc impraticable avant début juillet… Nous faisons un détour nous obligeant, pour notre plus grand plaisir, à naviguer, à bord d’un ferry, dans le Naeroyfjord, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Une longue traversée sur la route la plus haute de Norvège (1 434 m), nous fait découvrir le magnifique parc national de Jotunheimen, où le ski de fond et de randonnée sont encore d’actualité. Côté paysage, des cascades toutes plus impressionnantes les unes que les autres, des sommets enneigés, des fjords étendant leurs eaux turquoises, des églises en bois debout datant des Vikings…
Côté vélo, des routes étroites et sinueuses, des plateaux désertiques, des montées infernales avec des pourcentages élevés, des tunnels non éclairés, des routes secondaires souvent non goudronnées. Pour ces raisons, la Norvège entre directement au top 5 des pays (que nous connaissons) apportant un réel plaisir à pédaler.

 À suivre…

* C’est leurs paroles et leurs photos que vous retrouverez tout au long des reportages.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.