Pédaler Humanum Est : un tour du monde incroyable

Deux cyclotouristes FFCT grenoblois ont quitté la France pour réaliser un tour du monde à vélo en filant vers le cap Nord. Une aventure hors du commun les attend.

Patricia Veron et Christian Serret, licenciés FFCT, ont déjà une bonne pratique du voyage à vélo, dont un demi-tour du monde entre 2006 et 2007 d’Istanbul à Pékin. Cette fois, ils sont partis de Grenoble, le 5 avril 2014, pour rejoindre le cap Nord, puis redescendre sur la Russie en passant par Saint-Pétersbourg et Moscou afin de prendre le mythique Transsibérien et atteindre le lac Baïkal. L’itinéraire se poursuivra par la Mongolie, puis la Chine pour atteindre le Japon, d’où ils essaieront de trouver un bateau pour rejoindre le Canada. Ils remonteront ensuite vers le nord pour découvrir l’Alaska. Anchorage ou Fairbanks sera leur nouveau point de départ pour traverser les continents nord et sud-américains jusqu’à la Terre de Feu. Enfin, la remontée sur Buenos Aires clôturera ce voyage avant leur retour en France.

86 GG P1050156 Carte tracée2

Un voyage de 3-4 années à travers les continents

Ce voyage consiste à découvrir notre planète essentiellement à vélo, même si, bien sûr, ils seront parfois obligés de recourir à des moyens de transport tel que le bateau, le train et peut-être l’avion. Ce voyage devrait s’étendre sur 3 ou 4 ans et peut être appelé à évoluer en fonction des rencontres, des envies, des conditions climatiques ou géopolitiques. Car les motivations de ces deux aventuriers sont avant tout de faire rêver, donner envie, partager et d’échanger d’innombrables sourires. Cet amour du vélo et du voyage mais aussi leur envie toujours intacte de découvrir des paysages, de croiser des hommes, de partager des cultures seront les gages de la réussite de leur aventure. Souhaitons-leur bon vent !

Leur site : http://avelotoutsimplement.blogspot.fr

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.