Les premières étapes du MAC 2017 au Mexique

La deuxième édition du voyage Mexique-Amérique Centrale, « MAC 2017 », de la Fédération française de cyclotourisme est de retour ! Une cinquantaine de cyclotouristes ont débuté cette belle aventure le 25 janvier. Au total, ils vont effectuer plus de 6 000 kilomètres à vélo et parcourir 8 pays d’Amérique Centrale jusqu’au 27 avril 2017 pour cette dernière édition.

Traversée du Mexique, d’Oaxaca à Ocosingo

Les cyclotouristes se sont donnés rendez-vous à l’aéroport de Roissy pour prendre la direction du Mexique. Sur place, ils ont troqué leur doudoune contre un bermuda et un tee-shirt. Choc thermique assuré à leur arrivée à Oaxaca ! Après avoir récupéré du décalage horaire, ils sont partis à l’assaut de Monte Alban pour s’immerger dans les mystères de la culture Zapotèque. Après cette mise en jambe, ils ont exploré la ville d’Oaxaca, petit bourg d’un million d’habitants dotée d’une grande richesse patrimoniale avec Notre Dame de la Solitude, Sainte Patronne d’Oaxaca ou encore la cathédrale Santo Domingo. Celle-ci est d’ailleurs inscrite au patrimoine de l’humanité depuis 1987.

Les cyclotouristes sont ensuite partis officiellement d’Oaxaca. Un départ digne du Tour de France avec la venue du maire et de nombreux médias locaux afin de les encourager ! De même à leur arrivée à Ejulta de Crespo, une fanfare les acclame avec 60 cyclistes locaux à leurs côtés. La population locale est toujours ravie de les accueillir dans le respect des coutumes locales. Les cyclos sont éblouis par les costumes traditionnels colorés et la gaieté des autochtones.

Ils poursuivent leur expédition, en se levant toujours de bonne heure et de bonne humeur. Ils traversent les paysages forestiers à travers plusieurs étapes, San Jose del Pacifico et Pochulta, où ils sentent déjà les effluves de l’océan. C’est à Huatulco que l’océan Pacifique se dévoile devant eux. Une réception officielle est organisée sur une corniche, face à la mer, où ils sont accueillis avec la Marseillaise.

Ensuite ils prennent la direction d’Astata, Salina Cruz et Juchitan de Zaragoza, une étape plus difficile à cause d’un vent à décorner les bœufs. Ils découvrent les cultures maraîchères, les manguiers en fleurs et les lampadaires solaires. Santo Domingo Zanatepec marque l’ultime étape avant d’entrer dans l’État du Chiapas. Ce parcours leur fait traverser une région réputée pour être l’une des zones les plus ventées au monde d’où la présence de parcs éoliens. Malgré le vent, la chaleur est là avec 45° C au thermomètre.  Ils s’accrochent à leurs vélos malgré la température.

Ils franchissent les étapes de Cintalapa, Chiapa de Corzo et San Cristobal de las Casas. Ici, les paysages se transforment. Après les forêts de conifères, ils traversent les collines entièrement recouvertes de maïs puis  atteignent les cultures maraîchères et les grenadilles palissées. Pour rejoindre Ocosingo, le départ est glacial avec 8 °C. Heureusement, un beau spectacle les attend à leur arrivée.

A suivre…

NB : le vélo s’implante doucement au Mexique. Le vélo en libre service a d’ailleurs déjà fait son apparition dans les grandes villes.

 

>> Suivez les aventures du MAC 2017 sur Facebook : https://www.facebook.com/MACVELO2017/

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.