Semaine fédérale internationale de cyclotourisme – Dijon 2016 : balade en Auxois avec le soleil de retour !

Après un épisode pluvieux qui a écourté le pique-nique jeudi après-midi, le soleil est revenu petit à petit durant cette matinée, alors que les cyclotouristes prenaient la direction de l’Auxois.

Après s’être élevés par la côte de Pasques, les parcours ont retrouvé les rivières de Côte d’Or dans les vallées de l’Armançon, de l’Ozerain, l’Oze…

Puis les cyclotouriste ont arpenté les premières collines de l’Auxois jusqu’au bourg très ancien de Vitteaux et à Semur-en-Auxois, ville fortifiée avec ses ponts sur l’Armançon.

Le départ décalé permettait même d’atteindre Montbard avec son parc et son musée Buffon, célèbre naturaliste.

L’Auxois, l’élevage et les villages médiévaux

C’est d’abord une géographie variée avec notamment des plaines aux riches herbages dédiés principalement à l’élevage bovin depuis près de 2 siècles. Le bétail est d’ailleurs la richesse principale de l’Auxois, avec la race charolaise et la race tachetée de l’Est qui ont, au fil des ans, remplacé la race rouge et blanc dite «du Morvan».

Il y a aussi les nombreux châteaux et villages médiévaux, qui font la réputation de l’Auxois. Les cyclotouristes n’ont pas manqué de visiter les deux villages identifiés « Plus Beaux Villages de France » : Châteauneuf-en-Auxois (c’était dimanche !) et Flavigny-sur-Ozerain (ça c’était aujourd’hui), ainsi que Mont-Saint-Jean, Semur-en-Auxois ou encore Frôlois et Salmaise. D’authentiques villages, avec des merveilles d’architecture !

À Semur en Auxois, il y avait un point d’accueil. L’occasion donc de faire une petite visite pour découvrir les maisons à pans de bois et en encorbellement et les hôtels particuliers, passer sous la porte Sauvigny du XVe siècle qui marquait jadis l’entrée du Bourg. Et celles et ceux qui avaient encore un peu de souffle ce vendredi ont grimpé tranquillement les quelques escaliers reliant certaines rues entre elles : pas moins de 141 marches pour l’escalier du Fourneau !…Il y a également les ponts médiévaux, étroits et bombés qui méritaient bien des photos. Et enfin, cette tour de l’Orle d’Or, la plus imposante par sa hauteur de 44 mètres et par ses murs dont la base atteint 5 mètres d’épaisseur. Solide comme un cyclotouriste à en voir l’énorme fissure qui l’entaille depuis des centaines d’années sans qu’elle ne s’écroule !

Nous étions bien aujourd’hui dans la journée la plus exigeante avec les plus longs parcours de la semaine (185 km tout de même) sans oublier près de 2 200 mètres de dénivelé positif !

Parcours de légendes pour les vététistes !

Les vététistes n’étaient pas en reste avec des parcours pour les amoureux de la nature ! Ils ont découvert la forêt domaniale de Val-Suzon, réserve naturelle régionale. Entre vallée sinueuse et versants surmontés de falaises calcaires, le caractère sauvage des lieux offrait en effet beaucoup de caractère dans un environnement naturel et dépaysant très apprécié. L’histoire ne dit pas encore si un vététiste a été enfermé dans la Combe d’Arvau par la méchante fée « la Dame Blanche »… peut-être avaient-ils tous prévu le pain et le sel pour se protéger ?

En attendant la randonnée en Val de Saône, ce samedi…

À leur arrivée à la permanence fédérale, les cyclotouristes ont eu l’occasion de s’initier aux premiers secours grâce à la présence des formateurs de la Croix Rouge. Une très belle initiative pour la santé et la sécurité !

Ils ont aussi participé, comme cela est possible depuis le début de la semaine, au Quizz « sécurité à vélo » sur le stand de la commission fédérale. Un moment de révision pour adopter le bon comportement lorsqu’on roule seul ou en groupe sur la route.

Du côté de l’espace jeunes, après des sorties sur les circuits, on s’amusait autour de jeux cyclos. De quoi mesurer ses habiletés sur le vélo. Cet accueil a permis, toute la semaine, de proposer un encadrement qualifié à tous les jeunes de moins de 18 ans pour des sorties vélo et multi activités sans les parents. C’est aussi cela la Semaine fédérale internationale de cyclotourisme !

N’oublions pas non plus le département de la Côte d’Or, qui a organisé hier soir une cérémonie de remerciements. La Côté d’Or à en effet reçu en mars dernier, le Trophée de la Destination vélo 2016, une récompense de la Fédération française de cyclotourisme offerte au département le plus accueillant pour les cyclotouristes, du quotidien aux grands voyages. La Semaine fédérale internationale de cyclotourisme est une nouvelle occasion de mettre en valeur ce très beau territoire de vélo !

>> Retrouvez tous les circuits de ce vendredi 5 août sur veloenfrance.fr

Texte : Bertrand Houillon – Photos : Monique Coté

 

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.