Semaine fédérale internationale de cyclotourisme – Dijon 2016 : 1 700 bénévoles en or pour accueillir les cyclotouristes !

Un événement exclusivement porté par des volontaires avec l’objectif unique de partager la joie de vivre à vélo et faire visiter leur territoire, ça existe : bienvenue à la Semaine fédérale internationale de cyclotourisme !

Dès leur arrivée à Darois, les cyclotouristes ont partagé les sourires des « gens en jaune ». Ces 1 700 bénévoles, avec leur tee-shirt distinctif, étaient partout toute la semaine !

Françoise vient du Jura, elle loge en camping, et elle s’est mise, avec son mari, à disposition de l’organisation pour servir à la buvette de la permanence fédérale. Cette fin de semaine, elle disait son enthousiasme à participer à cette belle aventure « en donnant un coup de main ».

Lundi, à Semur-en-Auxois, tous les participants ont été guidés par une dame vêtue de son gilet de sécurité de la Côte-d’Or, indiquant les directions des circuits avec l’accent anglais : « je suis installée ici et je fais partie du club de Semur, alors c’est normal d’aider et d’accueillir chez nous ! ».

Et puis, il y a tant de personnes de l’ombre, tels les baliseurs sur les circuits route et VTT, les comptages de tickets, les remplissages de sacs, la logistique des points d’accueil, et toutes les tâches inhérentes à un événement de plus de 11 000 personnes qui dure finalement plus de 7 jours !

Une organisation complexe

Depuis des mois et des mois, depuis des années pour certains d’entre eux, ils travaillent en continu, aux côtés de Jacques Rouget et des membres du bureau de la commission d’organisation, pour accueillir les cyclotouristes, faire partager leur passion du vélo et leur vie à Dijon et en Côte d’Or.

L’organisation d’une Semaine fédérale dépend d’un cahier des charges très strict, établi par la Fédération française de cyclotourisme afin de garantir une qualité et une sécurité constantes pour l’accueil et la pratique du vélo. Le dossier de candidature est monté localement puis validée 4 ans en amont pour permettre de partager les expériences des éditions précédentes, mettre en place les partenariats avec les collectivités locales, la préfecture, et les partenaires privés.

C’est à ce moment également que se constitue la longue liste des bénévoles qui sont devenus ces « gens en jaune » pour une semaine en or !

Imaginez l’infrastructure que nécessite l’accueil de plus de 11 000 personnes qui vivent au quotidien durant plus de 7 jours, qui roulent chaque jour sur 5 circuits route et 3 circuits VTT. Sans compter les « à côté » : les campings, les hébergements collectifs, la restauration, les accompagnements des cyclodécouvertes, randonnées pédestres, excursions. Mais aussi l’accueil des jeunes, renseignements, boutiques, sécurité, animations, restauration…

Tout cela ne tient qu’à la force de personnes volontaires qui donnent leur temps pour les autres !

C’est bien tout cela la valeur du cyclotourisme, cette envie naturelle de partage en toute simplicité, « parce que c’est normal de nous y mettre nous aussi après avoir été accueillis tant d’années par d’autres dans d’autres régions », comme le dit Chantal. Et toute l’année, dans les 3 100 clubs, dans les plus de 4 000 événements, ce gens sont de toutes les couleurs mais avec toujours cette même passion et cette envie de faire plaisir aux autres en quelques tours de roues.

Texte : Bertrand Houillon – photos : Monique Coté

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.