Semaine fédérale – Jour 6 : À vélo contre vents et marée vers la plage des héros !

Cette étape à vélo sur les traces de nos libérateurs s’annonçait tranquille. C’était sans compter sur une météo capricieuse à faire s’envoler les cyclos. Mais quelle journée !

L’un des points de ralliement était Sainte-Mère-Église. Cette bourgade paisible est une terre d’élevage ; mais elle doit sa renommée à l’histoire de ce parachutiste américain resté accroché au clocher de son église, sous la mitraille nazie, le 6 juin 1944. Le Airborne Museum permet de comprendre l’histoire de ces troupes aéroportées américaines. C’est d’ailleurs ici que démarre la Voie de la Liberté qui va jusqu’à Bastogne, en Belgique.

Les parcours ont proposé des incursions vers les plages. D’abord vers la Batterie de Crisbecq, important édifice du Mur de l’Atlantique, première à ouvrir le feu ce fameux 6 juin, marquant, à 5 h 52, le début du Débarquement. Puis c’était Utah Beach, l’une des cinq  plages de Héros… C’est ici même que débarqua, le 30 juillet 1944, la 2eDB menée par le Général Leclerc.

Puis les cyclotouristes sont repartis vers Carentan, capitale des Marais, qui a gardé son charme d’antan de cité médiévale. C’était le second point d’accueil du jour. Qui pourrait imaginer aujourd’hui la bataille meurtrière qui a opposé les parachutistes américains aux Allemands dans ses marais aujourd’hui si paisibles ? Les musées  permettent de garder cette mémoire essentielle.

Sur le chemin du retour, un hangar immense (31 mètres de hauteur), attirait les participants, pour se protéger du vent peut-être, mais surtout pour découvrir ce bâtiment unique, le plus grand hangar à dirigeable en béton subsistant en Europe. Une association, Aéroplume, y propose des envols surprenants, que certains cyclotouristes ont pu apprécier !

Ce soir, beaucoup dormiront bien après cette journée intense. Le vent n’arrête pas les découvertes ! Rendez-vous demain pour les derniers circuits de la Semaine fédérale 2021, afin d’apercevoir les îles « sous le vent » (que l’on espère plus modéré) face à la côte ouest du Cotentin.

Texte : Bertrand Houillon – Photos : Simone et Yves Bigel – Stéphane Gibon
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.