VTT le long de la plage

Semaine fédérale – Jour 2 : Bulots ou châteaux à vélo !

 
C’était la vie de châteaux pour les cyclos ! Mais aussi de manoirs, églises et abbayes… jusqu’à la cathédrale de Coutances pour les téméraires (179 kilomètres tout de même pour y parvenir). Sans oublier les plages et l’air marin…

Et puis il faisait bien beau aujourd’hui, alors nombreux étaient les vélos partout sur les routes…

Saint-Sauveur-le-Vicomte (BPF et Base VTT de la Fédération) aura marqué les esprits avec un point d’accueil au pied du château. C’est une forteresse anglaise en Normandie ! Durant la guerre de Cent Ans, ce château a été assiégé deux fois et aux prises des Anglais pendant près d’un demi-siècle. On peut encore voir une partie de son enceint fortifiée et l’imposant donjon quadrangulaire. Les cyclotouristes n’ont pas hésité ! En prime, ils ont pu s’initier au battage du grain et moudre la farine.

Les plus grands parcours ont permis de découvrir une autre cité médiévale : La Haye. Son donjon du XIesiècle est l’un des plus anciens de la Manche. Sans oublier évidemment un tour à la plage du côté de Saint -Germain-sur-Ay, en passant par son havre, l’un des plus grands et plus sauvages du département. C’est une belle ambiance de pré-salés au rythme des marées.

Côté VTT, c’était le tour de la forteresse de Cherbourg depuis Valognes. Elle était bordée par la mer au nord et la plage était bien belle…

Formons la « Génération vélo » !

La Fédération française de cyclotourisme organise, toute cette semaine, les sessions de formation « Savoir rouler à vélo » pour les enfants des centres de loisirs de Valognes.

Ça débutait aujourd’hui sous le regard avisé de l’Équipe technique nationale avec Isabelle Gautheron et Nadège Garcia. Les enfants apprendront l’usage du vélo afin de devenir autonomes dans leurs déplacements.

Rendez-vous mercredi pour leur première randonnée !

 
Textes : Bertrand Houillon – photos : Stéphane Gibon et Bertrand Houillon
 
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.