Rétro : MAC 2017 (Mexique – Amérique centrale) – épisode 36

Après le Paris-Pékin 2008, nous vous proposons de revivre le MAC 2017, derrière cet acronyme se cache Mexique – Amérique centrale. Une aventure sous le soleil !

5 mars : Etape 34 – GUATEMALA de Sayaxche à Chisec

Chronique de l’étape : “De populaires offices religieux”

Aujourd’hui pas besoin de « boyau » d’arrosage pour laver les vélos, des trombes d’eau s’en sont chargées durant la nuit. Départ matinal dans le brouillard. Une série de vallons sans fin constituera notre parcours.

Le paysage est essentiellement agricole constitué de plantations de café, de maïs ou consacré à la production herbagère ; ici, les vaches broutent l’herbe dans de vastes prés.

Le long de notre itinéraire des échoppes vétustes permettent aux artisans de pratiquer leurs spécialités. Pas certain que M. Hollande irait se faire coiffer là !

Nous nous sommes arrêtés dans la version guatémaltèque de Décathlon, votre marchand de vélo favori.

Curieusement, il n’y a pas d’église à Chisec, notre ville de destination. C’est un des rares endroits au Guatémala dépourvu de cet édifice : nombre de ses habitants sont d’anciens «guerilleros» opposés à l’influence religieuse.

A la recherche d’inspiration pour un sujet de reportage, j’ai ainsi pensé évoquer la religion dans cette région. Eh bien, j’ai tapé dans le mille car, dans la succession de villages que nous avons traversés, et comme nous sommes dimanche matin, les offices religieux avaient cours partout.

Dans la première église visitée, l’office était essentiellement en musique chantée. Dans la deuxième église, un officiant prêchait la bonne parole, accompagné à l’harmonium. Dans celle-ci un groupe d’enfants à l’extérieur s’est attroupé autour de moi, au point que j’ai cru déranger le prêcheur ; par discrétion, je me suis éclipsé pour prendre une photo avec les jeunes.

Ces jeunes contrairement à nos sociétés fréquentent l’église tous les dimanches et les plus vieux savent que le pape Francisco est d’origine sud-américaine.

Ne reculant devant rien, comme à la troisième église, l’office étant terminé, j’ai demandé une entrevue avec le pasteur : Les deux principales religions du Guatemala sont le Catholicisme et le Baptisme. Le taux de participation est près de 100%. Ils pratiquent l’eucharistie mais il n’y a pas de quêtes ; le prêtre à qui j’ai parlé est marié et c’est lui et sa famille qui font gratuitement l’entretien de l’église.

Le nom de notre ville-étape, Chisec, évoquait pour beaucoup d’entre nous un état sanitaire enviable, à l’exception de votre dévoué rédacteur qui a dû faire l’impasse sur la dernière partie de l’étape !

La pensée du jour par Blandine

Les hommes se distinguent par ce qu’ils montrent et se ressemblent par ce qu’ils cachent.

Bilan vélo de la journée

Distance parcourue : 118 km / cumulé : 2 805 km Dénivelé positif : 1 080 m / cumulé : 20 040 m

Texte par Michel LEBEL – Photos :Bernard FERMEAUX
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.