10 conseils pour vos vacances à vélo en France

Vous avez des envies d’évasion ? Le vélo est le meilleur atout pour voyager en liberté, sans polluer, à la rencontre des gens et des paysages. Et n’ayez aucune crainte, car c’est formidable ! Voici les 10 conseils passionnés de la Fédération française de cyclotourisme pour vous lancer sur votre premier voyage à vélo.

1/ Choisir son type de séjour


C’est le moment de la réflexion. Le tout dépendra de votre planning et de votre budget. Par exemple, si vous avez 7 jours devant vous, nous vous conseillons de trouver un itinéraire proche de chez vous de 300 kilomètres environ si vous débutez à vélo, afin d’avoir le temps de visiter et profiter de vos vacances. En fonction de votre budget, la destination ou le type d’hébergement évoluera (en camping ou chez l’habitant : cela limitera vos dépenses par rapport à l’hôtel). Ensuite, pensez à regarder le climat et les dénivelés sur le parcours (pour savoir si vous avez besoin d’entrainement !). Enfin, n’oubliez jamais de répondre à vos envies (les lieux que vous rêvez de découvrir). Pour vous aider dans vos recherches, consultez les témoignages de voyage à vélo. Internet regorge de cyclotouristes qui aiment partager leurs aventures !

2/ Choisir son type d’hébergement


Lorsque votre destination sera choisie, c’est au tour des hébergements, il en existe plusieurs sortes. Ce choix conditionnera votre matériel à transporter : en dur ou sous toile ? Dormir sous un toit n’implique pas forcément un budget important en choisissant une solution type https://fr.warmshowers.org. Cela vous évite de transporter toile de tente et matériel de camping…

Côté camping, vous pouvez opter chez l’habitant également avec www.homecamper.fr par exemple, ou tenter le bivouac (qui n’a jamais rêvé de s’installer au milieu de la nature, au coucher du soleil pour repartir le lendemain à la première heure ?). Dans ce dernier cas, renseignez-vous bien avant de vous installer (en France, les lieux sont réglementés…). En fait, votre hébergement durant le voyage, c’est un choix de vie à décider avant de partir !

Côté réservations, nous vous invitons à regarder les possibilités d’hébergements sur votre parcours pour ensuite constituer des étapes crédibles. Ensuite, vous réserverez au fur et à mesure de votre périple afin d’adapter au mieux en fonction de votre progression.

3/ Combien de kilomètres par jour ?


Mieux vaut rester modeste au départ sur les distances que vous allez parcourir. Adaptez-les en fonction de l’endroit (dans des zones plus touristiques, vous risquez d’avoir de la circulation…), du climat, de votre forme physique. Pensez à toujours laisser du temps pour vous laisser ensuite la liberté de prendre des détours, d’improviser une nouvelle étape. Vous pourrez aussi avoir envie de profiter d’un lieu que vous appréciez. Surtout, vous serez plus libres, donc moins obnubilés par l’horaire d’arrivée.

En programmant des étapes assez courtes, de 40 kilomètres par exemple, qui se feront assez naturellement en une journée, vous pourrez adapter après 4-5 jours de voyage pour allonger les étapes. Vous verrez, l’entraînement vient très vite et il n’est pas impossible de vous retrouver à faire 100 km et plus bientôt !

4/ Trouver son vélo


Encore une fois, tout dépend de ce que vous avez prévu de faire. VTT pour des chemins, un VTC pour un peu plus de mixité, ou un vélo de voyage qui sera plus adapté pour des longues distances. Trouvez le vélo sur lequel vous vous sentez bien : une posture ni verticale, ni totalement allongée.

Et puis, les super technologies ne servent à rien et peuvent même devenir un problème en cas de panne mécanique. Même la fourche suspendue, bien qu’elle soit un atout pour le confort. En fait, si vous avez beaucoup de poids, mieux vaut une fourche rigide pour mettre des sacoches avant. Sinon, vous serez obligé de mettre tout votre poids à l’arrière (risque de casse de votre roue et déséquilibre du vélo…).

Côté bagages, oubliez le sac à dos qui va vous blesser, et prenez des sacoches (étanches : précision importante). Vous les positionnerez sur des porte-bagages solides, fixés sur le cadre. La sacoche de guidon est un atout intéressant pour vos affaires indispensables à garder toujours avec vous.

Si vous faites un achat, voici les points qui peuvent être des atouts confort :

  • Une très bonne selle adaptée pour les longues distances.
  • Une bonne béquille pour supporter le poids.
  • Un guidon papillon pour changer de position plusieurs fois par jour
  • Et des pneus anti-crevaison avec une couche kevlar (il en existe : votre magasin de vélo pourra vous conseiller).

Pourquoi ne pas louer ?
La location de vélo peut être intéressante si vous ne voyagez pas fréquemment, ou que son transport jusqu’au point de départ risque de coûter trop cher. Évidemment, vous vérifierez tous les point signalés (notamment le porte bagage indispensable) en demandant conseil au loueur professionnel. Pour trouver une location en France, nous vous conseillons ce site www.ouibike.net

 

5/ Préparer son équipement adapté


Prenez ce que vous voulez, mais c’est vous qui porterez ! Quand on part pour la première fois, on a peur de manquer… mais on s’habitue vite à n’avoir besoin que de l’essentiel. Chaque chose a un poids qui comptera alors n’emportez avec vous que le strict nécessaire.

Le trousseau type de cet été (à adapter en fonction de vos envies) :

Vêtements :

  • 1 veste pluie (si possible réfléchissante)
  • 1 polaire
  • 1 coupe-vent (de couleur claire)
  • 1 pantalon
  • 1 gilet visibilité 
  • 1 short
  • 1 maillot de bain
  • 1 serviette
  • 2 tee-shirts 
  • 2 sous-vêtements
  • 1 paire de chaussettes (hors vélo)
  • 1 paire chaussures (hors vélo)
  • 1 paire tongs ou sandales
  • 2 cuissards (avec peau de chamois pour une meilleure protection)
  • 2 maillots de vélo
  • 2 maillots de corps vélo
  • 2 chaussettes courtes pour le vélo
  • Votre casque
  • 1 paire de gants de vélo
  • Lunettes de soleil
  • Vos chaussures pour le vélo (elles peuvent être les même qu’en dehors du vélo)

Mécanique :

  • 4 tendeurs + 1
  • 1 chambre à air VTC
  • rustines
  • Outil multifonction
  • Clé de 15 (si vous n’avez pas d’attache rapide sur le vélo)
  • Pompe
  • Colliers Rilsan toutes tailles + Scotch armé + une corde (ça peut dépanner)

Les indispensables :
Trousse de toilette (dont crème solaire, savons multi-usage et dentifrice solide écologiques) – Trousse à pharmacie (dont anti-moustiques, pince à tiques, couverture de survie) – 1 rouleau de papier toilette dans un sachet zippé – antivol – lampe frontale – le GPS, guide vélo, carte routière – 1 lessive à la main – de quoi prendre de belles photos et un joli bouquin à dévorer avant de vous endormir…

Pour le pique-nique : un canif, de quoi boire (bidon, gobelet rétractable…), une cuillère.

Si vous partez en camping :

Légers et compacts : Tente – Matelas – Sacs de couchage
Popote et Camping gaz – Un couteau de qualité – Une éponge – Un briquet

6/ Tentez quelques sorties et formez-vous à la mécanique


Sans parler d’entraînement, si vous le pouvez, faites quelques sorties avant de partir, sur 2-3 jours. Vous vérifierez ainsi votre équipement indispensable, votre position sur le vélo et le poids de tout ce que vous imaginiez emporter. Vous pourrez aussi vérifier vos capacités physiques pour les premières étapes quotidiennes.

Également, pour éviter un énervement ou un désespoir sur le trajet, formez-vous sur les bases de la mécanique vélo : remplacer une chambre à air ou réparer une crevaison, connaître les outils dont vous avez besoin pour resserrer les vis de votre vélo, comment graisser votre chaîne et changer un maillon, changer des patins de freins, des câbles, reconnaître les points cruciaux sur votre vélo : ce sont les essentiels pour vous en sortir en cas de problème ! 

7/ Comment rejoindre son point de départ ?


Déjà, si vous souhaitez voyager à vélo, évitez de prendre trop de transports : pourquoi ne pas partir de chez vous directement ? La chose la plus complexe dans le voyage à vélo, c’est de ne pas voyager sur le vélo, c’est aussi vrai en France… Et puis la planète ?!

Les transports type avion, bus, train, bateaux ne sont jamais pratiques.

Sauf ultra nécessité, oubliez l’avion pour vous déplacer en France, et nous vous invitons à vous renseigner côté trains : le moins compliqué sera avec les trains régionaux, sinon il vous faudra une sacoche pour votre vélo à démonter… que vous porterez ensuite dans votre sacoche vélo ! Il est vrai que certains trains, en plus des TER, admettent les vélos non démontés : il faut réserver, qu’il y ait de la place, payer 10 € et… bien souvent faire retirer les bagages de quelques voyageurs qui s’attribuent ces emplacements vélo.

8/ Comment s’orienter sur le parcours ?


Vous êtes plutôt carte routière ou GPS ? Nous vous conseillons le GPS évidemment, mais en gardant toujours avec vous une carte routière de votre trajet (au cas où…). En France, pour certains grands itinéraires, il existe maintenant des guides vélo plutôt pratiques pour emporter dans la sacoche.

Pour télécharger vos circuits le plus simple et complet sera veloenfrance.fr nous vous invitons aussi à regarder du côté des applis GPS pour le vélo du type Geovelo, plutôt bien faite, ou la toute nouvelle Link, développée par TwoNav qui est également fabricant de GPS, partenaire technique de la Fédération française de cyclotourisme, et intègre donc les circuits de veloenfrance.fr .

9/ Soyez prêt à un peu d’aventure


Oui : vous aurez à improviser. Vous aurez beau tout prévoir, il y aura forcément de l’imprévu : se tromper de chemin, panne mécanique, rencontres, détours à faire, aléa climatique… Laissez-vous porter, sans crainte, car en général, tout cela laisse de très bons souvenirs. Ainsi, vous serez dans les meilleures conditions pour lâcher prise et vous dépayser même à quelques centaines de kilomètres de chez vous !

10/ Profitez : c’est les vacances !


Il ne vous reste maintenant plus qu’à respirer, vous émerveiller de chaque instant, profiter de chaque rencontre… Le voyage à vélo c’est inoubliable, car on prend le temps de vivre tout en découvrant à l’air libre le pays visité.

C’est le moyen le plus sympa d’être en vacances, alors partagez ce plaisir autour de vous et envoyez-nous vos photos et souvenirs : https://www.facebook.com/FFVelo/https://www.instagram.com/ffvelo_officiel/?hl=fr

Texte : Fédération française de cyclotourisme – Photos : Jean-Luc Armand
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.