Rétro : MAC 2017 (Mexique – Amérique centrale)  – épisode 4

Après le Paris-Pékin 2008, nous vous proposons de revivre le MAC 2017, derrière cet acronyme se cache Mexique – Amérique centrale. Une aventure sous le soleil !

31 janvier / étape 3 : De San Jose del Pacifico à Pochulta

Chronique de l’étape : Le toit du MAC 2017

7 h 30 : nous quittons l’hébergement de San José de Pacifico à quelque 2 400 mètres d’altitude.

La température est fraîche, à peine 6 °C et les participants ont multiplié les couches de vêtements : jambières, manchettes et coupe-vent.

Nous voici très vite à 2 700 mètres au cœur d’un paysage forestier grandiose constellé de petits villages de paysans accrochés à la montagne.

La pente est rude et nous avalons trois côtes sévères de plus de 13 % qui réchauffe même les plus frileux.

Plus loin, au cours d’une folle descente à la côte 1 500 mètres, nous déjeunons dans un “comedor” de bord de route, comme il y en a de nombreux.

Après une descente de plus de 30 kilomètres, au village de Candelaria, un groupe de jeunes cyclos mexicains encadrés par deux adultes nous attend et nous accompagne jusqu’à l’étape, la petite ville de Pochulta.

Plus loin, nous roulons au cœur d’une végétation tropicale : bananiers, hibiscus en fleurs, crottons multiples, alamandas… Vers 16 h, nous sommes accueillis devant l’ayuntamiento (mairie) et la casa de cultura (traduction évidente !).

Un spectacle de danse régionale traditionnelle nous est présenté avant de regagner notre hôtel.

La pensée du jour, par Blandine : l’esprit, c’est comme un parachute, s’il est fermé, on s’écrase.

Bilan de la journée vélo


Distance parcourue : 103 km / cumulé : 206 km
Dénivelé positif : 1 200 m / cumulé : 3 110 m
Crevaisons : 0 crevaison / cumulé : 3

Texte et photos : Christian Cariou et Jean-Luc Tranier
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.