Sécurité : Le sas cycliste

Le sas vélo, situé au niveau de certains feux tricolores, existe depuis 1998, article R 415-15 du Code de la route. Cet espace mis au niveau d’un feu de signalisation commun à tous les véhicules comporte  deux lignes d’arrêt distinctes, l’une pour les cycles, l’autre pour les autres catégories d’usagers.

Le sas cycliste est un espace réservé aux cyclistes de trois à cinq mètres de long.  Il est pla juste avant le feu tricolore et est délimité par une ligne pointillée en amont de laquelle les véhicules motorisés doivent s’arrêter.

Il est matérialisé par des pictogrammes vélo. Son accès est généralement prévu par une bande cyclable.

Le but du sas cysliste


Son but est de permettre aux cyclistes d’être mieux vus des autres usagers de la route et leur faciliter le fait de tourner à gauche en toute sécurité. 

Le sas a aussi pour objectif d’améliorer les conditions d’attente et de redémarrage des cyclistes.

Au feu rouge, il leur offre une position avancée qui leur permet d’être plus visibles ; et leur évite par exemple de se retrouver cachés dans l’angle mort des véhicules qui tournent.

Il facilite aussi leur mouvement de tourne-à-gauche en leur permettant de bien se placer (à gauche du flux) avant que la circulation ne redémarre et ne rende cette manœuvre plus difficile. Enfin, il éloigne les cyclistes des pots d’échappement. 

Malheureusement, ce sas cycliste est souvent méconnu des automobilistes, ou font semblant de ne pas le connaître. Une étude a prouvé qu’avec des policiers à côté du feu tricolore 95 % des usagers s’arrêtaient avant le sas, les policiers étant partis, 30 % seulement le respectaient. 

Quelques rappels


Pour rappel, le non-respect du sas vélo, alors que le feu est vert, est puni d’une amende de 2e
classe, soit 35 euros. Ce qui veut dire : si à cause d’un bouchon un véhicule est stationné sur le sas, il risque de recevoir une contravention.

L’amende en cas de stationnement sur le sas alors que le feu est rouge correspond alors une amende de 4e classe soit 135 euros et un retrait de quatre points de permis. Il s’agit en effet d’un « non-respect de la ligne d’arrêt au feu rouge ». Grace ou à cause de la verbalisation par vidéo-verbalisation388 PV par jour, à Paris en 2019. 

Il faut noter que par le décret du 2 juillet 2015 en supprimant le terme cyclomoteur de l’article R145-15 , cet article introduit de la cohérence en précisant que par défaut le sas cycliste est à l’usage des seuls vélos, mais que l’autorité investie du pouvoir de police peut y autoriser les cyclomoteurs par la mise en place d’une signalisation spécifique(panonceau M4d2 ; sous-panneau C113) autorisant les cyclomoteurs à utiliser la bande amorce du sas. Et seulement les cyclomoteurs pas les motos. 

Pour finir, dans la LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) du 24 décembre 2019 publiée au JO le 26 décembre les sas vélo sont à mettre en place à chaque feu tricolore lors de travaux de réfection et de toute façon avant 2026.  

Texte : Denis Vitiel – Président Commission Sécurité, Technique et VAE  de la Fédération française de cyclotourisme – Référence et photos : fiche 2 CEREMA – Photo (ouv.) : Denis Vitiel
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.