Le vélo au cœur de l’orientation des mobilités

Le vélo devient officiellement un moyen de transport. Il est l’une des pierres angulaire du grand plan gouvernemental que l’on nomme LOM pour Loi d’orientation des mobilités.

Cette loi fut adoptée le 24 décembre 2019, faut il y voir un cadeau ? Cela préfigure un changement majeur dans nos façons de nous déplacer et d’appréhender le futur.

Le gouvernement met en œuvre un plan vélo qui a pour objectif de tripler la part du vélo d’ici 2024 et cela ne peut que nous enchanter. Un fond vélo sera créé pour lutter contre les ruptures de pistes cyclables, et généraliser le marquage des vélos contre le vol précise le site Vie publique.fr

Un forfait mobilité durable


Toujours selon le site gouvernemental, un forfait mobilité durable (en remplacement de l’indemnité kilométrique vélo) sera instauré. Il permettra aux employeurs de verser jusqu’à 400 euros par an aux salariés se rendant à leur travail en vélo ou pratiquant. L’État généralisera ce forfait à ses agents en 2020, à hauteur de 200 euros par an.

Le vélo sera plus que jamais utile dans les années futurs. Nos enfants l’utiliseront certainement plus que nous au final de part leurs déplacement quotidien versus nos sorties dominicales…

« À vélo tout est plus beau ! », ce slogan de la Fédération n’a jamais été aussi vrai. Le vélo sera au cœur des grandes villes et sauvera peut-être le monde ?

En savoir plus


La loi LOM

La loi du point de vue vélo par le site Weelz

 

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Photo : Jean-Luc Armand

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.