Une assemblée générale tournée vers l’avenir (3) 

Après une matinée consacrée aux différents rapports, des travaux en ateliers étaient proposés aux congressistes au cours de l’après-midi : numérique et sécurité. Retour sur ces travaux. 

La politique sécuritaire dans nos clubs 

Les animateurs Denis Vitiel, commission Sécurité et Isabelle Gautheron, DTN.

Responsables de structures et délégués sécurité attentifs et engagés.

Comment développer la politique sécuritaire jusque dans nos clubs ? Tel était le thème de cet atelier animé par Denis Vitiel, président de la commission Sécurité et Isabelle Gautheron, directrice technique nationale et suivi par 140 responsables de structures. Pas loin d’une dizaine de sujets ont été abordés au cours des 2 h 30 de travaux.

Des informations, des échanges, des consignes inlassablement répétées par tous les responsables sécurité des clubs, des départements et des régions. Au cours de la matinée les assureurs de la Fédération avaient bien démontré, chiffres à l’appui, que le problème de la sécurité devait rester la priorité de la Fédération. Des actions sont proposées comme les stages aisance individuel pour mieux « sentir » sa machine et des stages maniabilité pour être à l’aise en groupe. La  commission ne chôme pas et sensibilise les différents acteurs : pouvoirs publics, préfectures, auto-écoles et licenciés !  

Nos outils numériques actuels 

Ali Changaiz, Yves Bigel et Arnaud Girardin testent les outils.

Yves Bigel, Arnaud Girardin et Ali Changaiz répondent aux questions de la salle.

Pour cette présentation de nos outils numériques actuels et leurs utilisations par les structures, Yves Bigel, président de la commission Numérique était entouré de Ali Changaiz, chef de projet Web et Arnaud Girardin, webmaster chargé des sites internet et des éditions. Ils représentaient leurs collègues salariés du siège qui travaillent sur les différents sujets : Romain Turcotti, chargé des relations presse et réseaux sociaux, Marie-Caroline Rigaut, secrétaire de rédaction Cyclotourisme et cylotourisme-mag.com, Zita Bosa-Berecz et Pierre-Antoine Morin pour le site veloenfrance.fr. Sans oublier le directeur de la communication Bertrand Houillon et  Charlotte D’introne, chargée de communication. 
Un personnel compétent et dynamique au service de la communication numérique.  

Plusieurs sites Internet sont donc à la disposition des licenciés et du grand public intéressé par la pratique du cyclotourisme.  

À commencer par ffvelo.fr, le site institutionnel de la Fédération française de cyclotourisme qui fournit toutes les informations nécessaires pour rejoindre la Fédération et pratiquer en son sein. C’est également un portail d’entrée des autres sites.  

Cinq sites à visiter  

Sur veloenfrance.fr , découvrez la France à vélo mais pas que ! Il apporte quantité d’informations utiles à tous les cyclotouristes. Avec son design plus moderne, le site refondu par l’équipe du siège voit son ergonomie améliorée, de nouvelles fonctionnalités et une optimisation de la vitesse de chargement. 

cyclotourisme-mag.com est le magazine d’actualités web dédié au monde du vélo. Vous le connaissez puisque vous lisez ces lignes ! Et ses lecteurs sont de plus en plus nombreux depuis que la rédaction s’est attaché le service d’une personne – Jean-Pierre Giorgi – chargée de collecter et mettre en ligne des informations quotidiennes. Cyclotourisme-mag est efficacement relayé sur les réseaux sociaux : Facebook , Twitter, Instagram Youtube.   

 Avec 4vents-auvergne.com , découvrez le Centre nature « Quatre vents », un centre ouvert à toutes et à tous, licenciés ou non à la Fédération française de cyclotourisme. Plusieurs types d’hébergements y sont proposés.  

Sur toutesavelo.fr , suivez les préparatifs du  plus grand peloton féminin qui rejoindra  Toulouse le dimanche 13 septembre 2020. Et venez faire la Fête du vélo sur le site dédié feteduvelo.fr  

Et si vous souhaitez rouler en mode vélo, rendez-vous sur boutique.ffvelo.fr   

 

Texte et photos : Georges Golse  

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.