Veste vélo hiver RC500 pour être visible la nuit

Une veste chaude et visible la nuit, le tout pour moins de 100 euros il ne manque rien à cette veste TRIBAN pour séduire les cyclos ou les vélos taffeurs. Présentation de ce coupe-vent taillé pour l’hiver !

Nous voilà plongé à la saison ou la plupart des cyclos remise leurs montures pour attendre patiemment les premiers rayons du printemps. Mais certains font de la résistance, bravent les intempéries et les saisons en s’adaptant.

L’adaptation est le propre de cette veste ! Elle vous permettra en premier lieu de rester au chaud grâce à son intérieur en polaire et son tour de cou intégré. La chaleur est également dû à la membrane extérieure en Softshell qui coupe le vent, protège d’une pluie fine et permet une respirabilité en évacuant la transpiration.

Pour les ingénieurs Decathlon, le cahier des charges de cette veste était simple : « Notre veste certifiée par la norme européenne EN1150 est née d’une ambition forte : rendre visible les cyclistes à 360° sur les routes, peu importe le moment de la journée. »

La visibilité, un véritable plus pour la RC500


La véritable valeur ajoutée de cette veste, reste sa visibilité à 360°, c’est-à-dire que l’ensemble du produit est réfléchissant d’où que vienne la source de lumière. Pour cela, le coupe-vent répond à la norme EN1150 et permet de rester visible pour plus de sécurité.

Bien entendu, cela vient en complément d’un éclairage avant et arrière, si vous utilisez votre bicyclette pour vous rendre au travail chaque jour. La RC500 apportera une haute visibilité de jour comme de nuit pour la plus grande sécurité des utilisateurs.

Une troisième couche


Cette veste est considérée par le fabriquant comme une troisième couche. Pour un maximum d’efficacité, le cycliste doit avoir un tee-shirt, un maillot cycliste manche longue et la veste TRIBAN RC500. Ainsi emmitouflé, vous pouvez (en théorie) affronter tous les climats.

Nous avons testé la veste à la rédaction

À la première vue, cette veste ressemble à une veste de chantier… voilà les premiers mots de testeur ! Elle n’est en effet pas très glamour, mais ce n’est pas son rôle.

À l’enfilage, la matière extensible lui confère une coupe, prêt du corps, sans être trop gênante pour les mouvements de bras. À l’arrière trois poches ouvertes pour glisser chambres à air, ravitaillement, etc. Plus une une poche zippée qui permet de ranger par exemple des clés ou un téléphone. Sur l’avant, une poche au niveau du cœur accueillera vos papiers ou téléphone. Elles sont suffisamment grandes pour accueillir de façon pratique les accessoires et possède un élastique pour empêcher que ceux-ci ne passent par-dessus bord…

Nous avons apprécié


Nous avons apprécié, les zipps sous les bras pour accroître la respirabilité dans les efforts intenses. Parmi les innovations, nous avons grandement apprécié le tour de cou intégré.

Un tube de la même matière que la veste se cache à l’intérieur et vous permet quand la température le nécessite de protéger votre cou de façon vraiment très efficace.

Quels sont les points faibles ?

Honnêtement, nous avons à la rédaction cherché des points négatifs, mais nous en avons trouvé aucun. Enfin, nous pourrions reprocher l’aspect veste de chantier, mais c’est le propre de cette veste que d’être fluorescente. Nous aurions aimé une étanchéité accrue permettant de rouler sous une pluie forte, avec une membrane plus résistante et des couture thermo soudées, mais impossible à obtenir sur un produit à moins de 100 euros. En conclusion, si vous cherchez une veste avec un très bon rapport qualité/prix, la RC500 est faite pour vous !

Informations et achats sur le site Decathlon

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Photos : Fabricant
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.