Les 150 ans de la course de vélocipèdes Paris-Rouen

Du 9 au 11 novembre 2019, aura lieu la course de vélocipèdes de Paris à Rouen à l’occasion du 150e anniversaire de la course en vélocipèdes Paris-Rouen.

Commémoration d’un événement fondateur


Le 7 novembre 1869, il y a 150 ans, a eu lieu la première course cycliste de fond au monde. Le défi à relever était de parcourir la distance de Paris à Rouen en moins de 24 heures.

Pour commémorer cet événement fondateur des courses cyclistes longues distances, une vingtaine de passionnés de cycles anciens, parmi lesquels Gérard Holtz, figure mythique de la télévision et du sport français, ont décidé de refaire du 9 au 11 novembre 2019, le trajet de Paris à Rouen sur d’authentiques vélocipèdes de la fin des années 1860, en costumes d’époque. Comme leurs ancêtres en 1869, ils prendront le départ de Paris, le samedi 9 novembre à 7 heures, place de l’Étoile, à l’angle de l’avenue de La Grande Armée de la rue de Tilsitt.

Paris-Rouen en vélocipède, l’ancêtre du Tour de France


Le 7 novembre 1869, au lever du jour, plus d’une centaine ce vélocipédistes s’élancèrent de la place de l’Étoile pour atteindre Rouen, soit une distance de 123 kilomètres : ce fut la première course cycliste de fond au monde.
Le vélocipède, avec ses pédales fixées sur la roue avant, n’avait été lancé à Paris que quelques années auparavant.

Cet événement a été organisé  par deux ardents partisans du nouvel engin : René Olivier, directeur de la Compagnie parisienne qu’il avait fondée avec ses frères le 10 avril 1869 et premier fabricant industriel de vélocipèdes au monde, et Richard Lesclide qui avait lancé Le Vélocipède illustré le 1er avril 1869.

La course était ouverte à tous les vélocemen français et étrangers, y compris les femmes, et à tous les véhicules où la force humaine seule doit produire le mouvement.
Tous les vélocipèdes sont admis à concourir : bicycles, tricycles, quadricycles et monocycles. En fait, la quasi-totalité des concurrents rouleront sur des bicycles. Voiles, parapluies, parasols et chiens étaient interdits !

L’édition anniversaire 2019


Pour des raisons de sécurité, l’itinéraire retenu n’est pas totalement fidèle à l’itinéraire d’origine, qui correspond globalement à la Nationale 13, pour sa portion de Saint Germain-en-Laye à Pont-de-l’Arche.

Il empruntera préférentiellement la rive droite de La Seine et comportera trois étapes d’un peu moins de 60 km chacune pour un total de 173 km. De multiples pauses sont prévues, environ tous les 15 km, pour des photos, des animations surprises et des ravitaillements qui ont été organisés en concertation avec les mairies des lieux concernés.

Toutes les informations sur le site velocipedistes.com

Texte : Organisateurs – Jean-Pierre Giorgi – Photos : DR
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.