26e Concentration des Cols durs et du Club des Cents cols

Le col de Calzan (472 m) dans les Pyrénées ariégeoises a accueilli les fidèles de ce rendez-vous automnal des amoureux de la montagne. Comme d’habitude,  ils sont arrivés en vélo ou VTT, ont partagé le casse-croûte et le verre de l’amitié puis se sont dispersés en se donnant rendez-vous en 2020 au col de Portel. 

Les deux confréries – Club des Cent Cols et Ordre des Cols durs – ont confié les rênes de l’organisation aux Cyclos randonneurs muretains et au comité départemental de la Haute-Garonne auxquels se sont joints les bénévoles habituels qui se chargent de monter et garnir les tables. Qu’ils soient remerciés.  

Les organisateurs garantissent chaque année un accueil chaleureux, un casse-croûte sympa, un parcours VTT pour les chasseurs de muletiers… mais ne maîtrisent pas la météo. Alors, au fil des jours qui précèdent, les prévisions sont épluchées, analysées, pesées. Les pessimistes renoncent, les optimistes se lancent…mais à la sortie, il manque un peu de monde.

Dommage car un petit rayon de soleil a éclairé les courtes prises de parole. Tour à tour Gérard Roou, Jean-Marc Clément et Philippe Deveaux, président du comité régional, ont souhaité la bienvenue à tous et remercié les participants.  Ensuite Jean Lacourt a rappelé que ce secteur fut, sous l’occupation allemande, le territoire du maquis espagnol et ses guerrilleros.  

Souhaitons que la météo soit clémente en 2020 pour fêter les60 ans de la confrérie des Cols durs au col de Portech, dans l’Ariège.  

Texte et photo : Georges Golse 
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.