Paris-Brest-Paris des jeunes 2019 : La Bretagne nous accueille

Après une nuit à Pontorson, dernière agglomération normande sur le parcours aller, cap sur la Bretagne…

« Ah quelle est belle ma Bretagne, sous son ciel gris, il faut la voir ! » C’est avec ces paroles de la chanson que Jean-Charles Harzo, président du CoDep des Côtes-d’Armor, nous a accueillis sur ses terres pour un goûter préparé par son épouse Marina. Au menu : crêpes et jus de pomme maison. 
Au menu… sur la route : « un peu de crachin » selon le dialecte local… c’est-à-dire quelques belles averses entrecoupées d’éclaircies. Quelques belles côtes également. Nous avons retrouvé les maisons de granit, les massifs d’hortensias et l’hospitalité bretonne, celle qui nous permit de déjeuner à l’abri, sous le préau de l’école de Bourseul.

L’itinéraire du jour


De Pontorson – encore en Normandie –, le parcours se dirigeait vers l’estuaire de la Rance, Pleslin, Languenan, Bourseul. Après le repas, direction Pléven et Lamballe où nous attendait le goûter aux spécialités locales.

Les anciens et les mordus de cyclisme n’ont pas manqué la photo du portrait de Bernard Hinault peint sur le mur d’une maison d’Yffiniac, sa ville natale, traversée avant l’arrivée à Saint-Brieuc.

Nuit à l’Auberge de jeunesse, dans des bâtiments typiquement bretons.

« Ah quelle est belle la Bretagne… »

Texte et photos : Georges Golse
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.